Pourquoi la négociation du prix d’une voiture trouble les acheteurs ?

 

la négociation des prix des voitures trouble les clients

 

Acheter une voiture chez un ancien concessionnaire ressemble à peu près à une bataille. Mettez-vous votre peinture de guerre et armez-vous avec une pile d’offres de la concurrence avant de faire votre première visite chez le concessionnaire, et préparez-vous pour un affrontement qui peut être parfois agressif.

L’on ne voit pas la même chose avec d’autres gros achats, commes iPhones ou téléviseurs ou même les bijoux et montres de luxe. Pourtant, la plupart des acheteurs de voitures insistent sur la négociation.

Pourquoi?

La réponse est la méfiance. Les consommateurs ne font pas confiance au vendeur pour obtenir un prix « correct » pour leur voiture et ressentent le marchandage comme une expérience, désagréable, incontournable pour ne pas surpayer.

Dans un combat équitable et en théorie, le marchandage ne serait pas un problème en soi, mais l’achat d’une voiture chez un concessionnaire n’est pas un combat équitable, car l’information est assymétrique. Les concessionnaires auront, en effet, toujours plus d’informations sur la voiture qu’ils vendent. Ils ont une connaissance d’initié (interne) de sa valeur marchande, ils savent plus que vous sur l’historique du véhicule d’occasion, et ils sont dotés de vendeurs qui ont fait une carrière dans la négociation.

Tandis qu’un petit nombre des consommateurs extrêmement avertis peuvent être en mesure de sortir avec une bonne affaire, la grande majorité des gens vont payer plus cher pour compenser l’affaire que cette personne a obtenu.

Cela peut ressembler donc parfois à un casino : il y a quelques gagnants, mais en moyenne le bénéfice est pour la maison.

Vous considérez-vous une personne chanceuse ? Même si vous décidez de ne pas acheter votre prochaine voiture chez Autoreduc, nous vous encourageons vivement à effectuer votre achat sans marchandage – il y a au moins trois raisons clés pour cela :

1. Transparence : Pourquoi perdre votre temps à vous promener d’un concessionnaire à l’autre pour essayer de déterminer le « vrai » prix du marché de la voiture ? le non-marchandage des prix révèle le prix final tout de suite. Si ce n’est pas le bon montant, vous le saurez immédiatement et pouvez passer au marchand suivant.

2. Concessionnaire non biaisé : Les données montrent que les concessionnaires facturent plus cher aux femmes et minorités. Un système sans marchandage supprime cette possibilité et assure que tout le monde ait une expérience d’achat égale et équitable.

3. L’acheteur moyen paie plus : Même si quelques personnes font des grandes « affaires » en négociant avec le concessionnaire, la plupart des gens paieront plus que ce qu’ils auraient payé dans un système sans marchandage pour couvrir les économies réalisées par quelques-uns. Les concessionnaires ont besoin de garder les lumières allumées, et chaque centime économisé par quelques-uns sera répercuté sur d’autres acheteurs sous forme de frais supplémentaires. Dans un système sans marchandage, la majorité des gens payeront moins.

acheteurs de voitures

En raison des avantages évidents de la transparence, Autoreduc n’est pas le seul distributeur qui a choisi de se débarrasser de la négociation dans le processus d’achat de voiture. Lexus s’oriente dans cette direction, et les américains de CarMax le font de puis un certain temps déjà.

La voiture que vous voulez – à un prix correct

Le principal obstacle qui doit être surmonté afin d’éliminer le marchandage dans la négociation du prix de la voiture est ce problème de méfiance que nous avons mentionné plus tôt.

La solution consiste à créer un système de tarification efficace et transparent pour s’assurer le meilleur prix dès le départ.

C’est exactement ce que nous nous avons évertué à faire chez Autoreduc - grâce au travail acharné de notre équipe de data – et voilà pourquoi les utilisateurs parlent avec enthousiasme de nos prix.

La négociation est biaisée, inefficace et frustrante. Essayez quelque chose de nouveau, quelque chose de mieux, essayez AutoRéduc :)

négociation du prix

50% de fraudes sur la vente de voitures d’occasion

Acheter une voiture d'occasionLe site franceinfo.fr fait part d’un constat accablant sur diverses fraudes concernant la vente de voitures d’occasion suite à une récente enquête de la DGCCRF.

Fausses premières mains, triche au kilométrage et absence de documents ou mal remplis, l’enquête se penche sur les principales infractions constatées sur pas moins de la moitié des véhicules contrôlés auprès de professionnels !

Un bilan alarmant, surtout si on le compare au succès du programme Car-Pass de nos voisins belges, qui, en 10 ans, a permis d’éliminer presque totalement la fraude au compteur.

La DGCCRF appelle donc à la plus grande vigilance et recommande d’éviter tout achat impulsif, même chez les professionnels.

Si vous souhaitez éviter ce genre de problèmes, les sites sécurisés de vente de voitures d’occasion sont une alternative à prendre en compte.

 

 

Les vendeurs de voitures d’occasion confrontés aux compteurs trafiqués

La fraude au kilométrage d’agents peu scrupuleux est de nouveau d’actualité et toucherait pas moins de 8 à 10% des véhicules d’occasion revendus en Europe. Surtout répandu dans les années 90, ce délit refait surface de façon inquiétante grâce à l’information internet qui rend désormais possible, à n’importe qui et avec peu de moyens, de « rajeunir » de manière trompeuse sa voiture.

voiture occasion

Alors qu’à l’époque, les malfaiteurs étaient principalement des revendeurs de véhicules d’occasion, aujourd’hui, ce sont les revendeurs mêmes qui semblent être victimes de ce fléau et sonnent l’alarme auprès des autorités. Le risque de poursuites judiciaires et de ternir leur réputation place le revendeur dans une situation telle que s’il ne s’aperçoit de rien et vend le véhicule trafiqué et que l’acquéreur constate l’anomalie, il encourt une peine de 2 ans d’emprisonnement et de plusieurs milliers d’euros d’amende.

70% des concessionnaires se disent d’ailleurs et à juste-titre préoccupés par ce phénomène et c’est 40% qui reconnaissent en avoir déjà fait l’expérience après-vente.

Pour avoir une idée de l’ampleur que prend cette triche au compteur, un distributeur anglais indépendant à récemment été inculpé pour avoir manipulé les compteurs des véhicules qu’il revendait pour un total record de plusieurs millions de kilomètres effacés. Selon un contrôle HPI, c’est 1 véhicule sur 20 contrôlés qui a montré un kilométrage discordant.

Mis à part la tromperie qui terni le marché de l’occasion et n’est pas sans graves désagréments pour le conducteur acheteur, ce dernier déboursera au final 2 à 3000€ de plus sur la valeur réelle du véhicule et sera confronté à des frais inattendus. Frais liés notamment aux remplacements de pièces bien avant l’heure prévue, ou pire, à devoir remplacer le moteur suite à une courroie de distribution qui casse parce que son échéance de remplacement kilométrique est dépassée tandis que le compteur disait le contraire. Pour conclure sur cet enchaînement de malheurs qui s’abattra sur l’acheteur de bonne foi, des risques de poursuites lors de la vente de ce véhicule ne sont pas impossibles.

Se protéger contre le risque

Cela est possible en contrôlant l’historique de la voiture. Chaque passage au garage devrait être facturé, daté et le kilométrage devrait être mentionné, c’est l’une des manières les plus simples et crédibles pour établir une cohérence entre le kilométrage du véhicule et son historique. Sans cet historique, la prudence doit prévaloir ! Toutefois, des fraudes minimes ou plus importantes sont possibles d’autant plus que les dates d’entretiens sont espacées. Se méfier aussi des factures et du carnet d’entretien falsifiés, une écriture trop uniforme avec le même tampon à chaque fois peut aussi être le signe d’un faux. Pour certaines marques, modifier le kilométrage n’est pas suffisant, car il y’a un rendu qui se trouve aussi sur la clé ou sur le boîtier de gestion moteur, ce qui permet de déceler la fraude à coup sûr. Vous pouvez également, sur demande auprès du contrôle technique, obtenir les kilométrages relevés lors des contrôles techniques précédents. Sur présentation des documents de propriété du véhicule, cette demande d’information est faisable depuis le site web :www.utac-otc.com

Experveo et Auto Réduc s’associent pour éliminer la fraude dans la vente de voitures entre particuliers.

3 millions de véhicules d’occasion se vendent tous les ans entre particuliers. Avec le succès des sites de petites annonces, les consommateurs commencent à profiter pleinement des possibilités d’achats par internet. Mais ils sont complètement démunis face aux arnaques. Habitués à la sévère réglementation qui les protège dans le e-commerce français, ils oublient fréquemment que leurs droits disparaissent dans les sites d’annonces entre particuliers.

Experveo et Auto Réduc s'associent pour éliminer la fraude dans la vente de voitures entre particuliers.

Afin de de garantir aux vendeurs et acheteurs de voitures la sécurité qu’ils n’ont pas sur ces sites, Experveo et AutoRéduc.com s’associent et se proposent tiers de confiance pour les consommateurs.

Experveo, à travers son réseau de 600 experts agréés d’Etat, expertisera et réalisera un test routier de tous les véhicules proposés par les particuliers sur le site AutoRéduc.com, qui agira en tiers de confiance pour s’assurer que le vendeur ne sera pas contacté par des personnes mal intentionnées et vérifiera la solvabilité de l’acheteur.

Experveo et Auto Réduc s'associent pour éliminer la fraude dans la vente de voitures entre particuliers.

Une fois le véhicule expertisé, Auto Réduc décidera de l’accepter ou pas, calculera son prix de marché et le proposera en vente pendant 2 semaines. S’il n’est pas vendu, Auto Réduc s’engage à le reprendre au prix plancher déterminé dans le mandat de vente. Les acheteurs intéressés pourront demander le rapport d’expertise du véhicule.

Aucun véhicule ne sera vendu sans expertise ni contrat de vente.

Les coordonnées du vendeur ne seront communiquées qu’au moment de la vente. Auto Réduc mettra alors en relation acheteur et vendeur et assurera la transaction et le transfert des documents. Le véhicule sera récupéré chez le vendeur et livré au domicile de l’acheteur.

Experveo et Auto Réduc s'associent pour éliminer la fraude dans la vente de voitures entre particuliers.

Le vendeur ne sera jamais dérangé, sa responsabilité sera protégée (cf. vices cachés potentiels) et pourra vendre son véhicule au meilleur prix.

Experveo et Auto Réduc s'associent pour éliminer la fraude dans la vente de voitures entre particuliers.

A propos d’AutoRéduc :
AutoRéduc est le premier site de vente de voitures 100% en ligne. Le site propose des voitures neuves en achat groupé et des voitures d’occasion de particulier à particulier, vendues 100% en ligne et livrées à domicilie. Plus d’informations sur www.autoreduc.com

A propos d’Experveo :
Experveo s’appuie sur le réseau d’experts de BCA Expertise qui est leader de l’expertise automobile en France depuis 1955. Experveo s’appuie ainsi sur plus de 600 experts agréés par le Ministère de l’Intérieur et répartie dans tout l’Hexagone qui apportent à Experveo leur professionnalisme et maîtrise des procédures techniques. Plus d’informations sur http://www.experveo.fr/

Les éléments clés à savoir avant d’acheter une voiture d’occasion

Ces 7 simples vérifications vous permettrons de minimiser les possibilités de faire une mauvaise affaire si vous achetez une voiture d’occasion :

Le kilométrage

Les habitués des occasions savent que le kilométrage parcouru est l’élément principal valorisant une voiture de seconde main. S’il est réel, ce que souvent un œil avisé sur la voiture peut prouver, alors vous pourrez estimer approximativement la part de temps qu’il vous restera à conduire ce véhicule. Un détail crucial sur cet élément est de se renseigner sur la façon dont a été parcouru ce kilométrage : sur de grandes distances ou principalement en ville… Étant donné que nous parlons du moteur, ce dernier est capable de rouler à grand régime un kilométrage beaucoup plus grand que s’il est sollicité sur de petites vitesses. Hélas, certaines études ont montré que plus de 10% des véhicules d’occasion vendus en France ont le compteur modifié et ce taux est encore plus élevé en Allemagne, où bizarrement la législation est plus permissive. Le pays offrant le plus de sécurité dans ce sens est la Belgique.

201305252200-full

Les vrais experts d’ailleurs ne regardent plus le kilométrage, surtout depuis que les évolutions techniques (valises électroniques) permettent de tricher avec une facilité déconcertante (on se demande comment les constructeurs permettent cela). C’est pourquoi chez AutoRéduc nous vous conseillons fortement de faire expertiser votre véhicule avant de l’acheter.

Les raisons de la vente ?

Les craintes liées aux voitures d’occasion sont telles que cette question devrait immanquablement être posée. En la posant tout en inspectant le véhicule, vous pourrez poursuivre le dialogue et éventuellement relever la véracité ou les mensonges dans les propos du vendeur, en donnant une double attention à sa réponse et à sa façon de répondre. Bien entendu, les raisons de vendre sont multiples et une bonne raison de vendre, comme le fait d’avoir reçu une voiture de société, ne doit pas vous faire baisser les yeux sur les autres éléments !

Venons-en au prix

Un prix trop au-dessus de la moyenne (ou trop bas) sans raison et c’est une mauvaise affaire assurée. Si le prix, par contre, est convenable, alors trouver une entente s’avérera profitable. Si vous avez constaté des futures réparations à réaliser ou le remplacement des pneus, par exemple, c’est le moment de le signaler pour espérer un abattement du prix.

Où avez-vous acheté ce véhicule ?

Ici aussi, le ton franc ou hésitant du vendeur vous dévoilera la sincérité de votre interlocuteur. Était-ce le propriétaire d’origine de la voiture ? A-t-elle servi comme taxi ou véhicule de location par le passé ? L’origine du véhicule que vous achetez ne peut vous être cachée dans le cadre réglementaire d’une vente d’occasion.

Carte grise et livret d’entretien

Les documents du véhicule doivent pouvoir vous être présentés rapidement et au complet. Un regard attentif sur le livret d’entretien vous indiquera le genre de soin ou l’absence de soin qu’aura reçu le véhicule.  Cela est considéré comme un point essentiel par les acheteurs avertis.

Essai et contrôle

Les éléments clés à savoir avant d’acheter une occasion

L’essai doit vous être accepté en cas de demande, il ne doit pas être trop long mais ce n’est pas au vendeur de vous le limiter. De même, le vendeur doit accepter que vous fassiez contrôler la voiture par un professionnel, un vendeur honnête n’a de toute façon rien à cacher.

Couleur d’origine, accidents, rappel d’usine…

Une peinture qui ne serait pas d’origine est un mauvais signe en occasion, car elle pourrait être le résultat d’un accident, d’une conduite imprudente, d’entretiens bâclés ou les trois à la fois. Levez le capot et observez les soudures et la peinture autour des vis. Si le vendeur confirme un accident, voyez si vous souhaitez tout de même acheter le véhicule et le sérieux avec lequel le vendeur a engagé les réparations.

Enfin, renseignez-vous sur les rappels d’usine du modèle que vous achetez, surtout si votre vendeur n’est pas au courant.

Découvrez nos offres de voiture d’occasion expertisées !

Comment bien acheter sa nouvelle voiture ?

Chaque offre d'AutoRéduc est accompagnée d'une étude du vrai prix du marché du véhicule neuf avec remise maximale et médiane

Chaque offre d’AutoRéduc est accompagnée d’une étude du vrai prix du marché du véhicule neuf avec remise maximale et médiane

S’il y a une chose qui n’a pratiquement pas changé ces dernières années c’est bien l’achat d’une voiture. Considérée par les américains comme la pire expérience après le dentiste et autant stressant qu’un mariage, l’achat d’une voiture peut s’avérer traumatisant si l’on ne s’y est pas préparé(e).

En effet, les montants en jeu sont énormes, puisque la voiture est le 2e poste de dépense après le logement et donc le premier poste de dépense pour 40% des français !

Il faut savoir que, lorsqu’on achète une voiture, on peut se retrouver devant le vendeur comme un poulet à l’abattoir, si l’on n’a pas fait ses recherches avant d’aller voir le concessionnaire.

Voici donc comment bien négocier le prix de sa nouvelle voiture :

Comprenez bien qu’un vendeur de voitures négocie à longueur de journée. Il a même reçu une formation spécifique pour cela. Il sait en outre exactement jusqu’où il peut descendre, avantage incontestable dans une négociation. Autant dire que vous n’avez aucune chance de faire une bonne affaire si vous ne faites pas auparavant vos devoirs.

Pour vous faciliter la tâche, Autoreduc.com dévoile gratuitement ses études de prix détaillées pour presque tous les modèles du marché. Ainsi, si l’idée d’acheter votre voiture en ligne ne vous rassure pas, vous pouvez quand même utiliser les données publiées par le site pour négocier la meilleure remise auprès de votre concessionnaire. Vous n’obtiendrez pas les mêmes prix de gros qu’AutoRéduc mais vous aurez, au moins, l’assurance d’avoir obtenu la meilleure réduction possible pour un particulier.

 Une vente de voitures neuves avec coupon de réduction sur Autoreduc.com


Une vente de voitures neuves avec coupon de réduction sur Autoreduc.com

La première question à se poser lorsqu’on a décidé d’acheter une voiture est si l’on veut une voiture d’occasion ou une voiture neuve. En général, on part d’un budget et d’un besoin, plus ou moins rationnel et l’on commence les recherches. Plus de 80% des français effectuent maintenant leurs recherches entièrement sur Internet et ne visitent plus qu’un ou deux concessionnaires. Ils ont donc une idée très précise du véhicule qu’ils recherchent lorsqu’ils visitent le marchand.

Lire aussi : « Deux nouvelles raisons de préférer une voiture neuve à une occasion » 

En général, acheter une voiture neuve n’est jamais une bonne affaire si l’on paye le prix catalogue. Les sites d’achats groupés comme AutoRéduc vous permettent, par contre, de bénéficier de prix de gros, comme ceux obtenus par les grands loueurs ou les grandes sociétés du CAC40.

Avec des remises allant jusqu’à 45%, l’achat d’une voiture neuve devient alors le meilleur choix, puisque vous ne perdez pas d’argent pendant la première année et par contre vous roulez avec un véhicule sous garantie constructeur.

La deuxième question à se poser est : location ou achat ? La location n’est intéressante économiquement que si l’on utilise sa voiture moins de 100 jours par an. La LOA ou leasing n’est jamais une bonne affaire, c’est juste une formule pratique et attrayante pour ceux qui veulent et peuvent se permettre de changer de voiture tous les 2 ans.

Comment bien acheter sa nouvelle voiture ?

Le meilleur plan est toujours d’acheter cash ou de négocier un prêt auprès de sa banque. Faites des recherches (le site www.AutoRéduc.com publie, pour chaque modèle, une étude de prix avec remise moyenne et maximale) et faites jouer la concurrence.

Dernière question : mandataire, courtier ou site d’achats groupés ? les mandataires avec le rôle de courtier d’il y a 20 ans sont de moins en moins nombreux. Les grands mandataires actuels achètent leurs véhicules à l’avance et les entreposent sur leurs parcs, réalisant des prévisionnels de vente comme les concessionnaires. A cause de leurs frais financiers et de marketing de plus en plus importants, ils sont devenus de moins en moins intéressants par rapport aux concessionnaires français et leur marge peut dépasser les 2000 €.

Derniers venus grâce au développement d’Internet, les sites d’achats groupés, comme AutoRéduc, se basent sur les prix de gros et les ventes groupées, comme le fameux site Vente-Privée. Ils négocient leurs véhicules à prix coûtant auprès de concessionnaires français ou étrangers, ceux-ci se rattrappant ensuite sur les primes des constructeurs. Grâce à la puissance de négociation de l’achat groupé, il devient alors complètement inutile d’essayer de négocier une remise tout seul, pour sa voiture, en France ou à l’étranger.

Comment bien acheter sa nouvelle voiture ?

 

Où acheter ma voiture moins cher ?

Par José Senent, fondateur, Autoreduc.com

Depuis que j’ai commencé ma carrière de broker automobile, il y a déjà plus de vingt ans, on me pose la même question plusieurs fois par jour :

Où acheter sa voiture au meilleur prix du marché ?

Allons droit au but, il y a deux façons selon moi d’acheter une voiture au meilleur prix du marché en France :

Capture d’écran 2013-01-06 à 13.32.39

1. LeBonCoin.
En à peine six ans, Leboncoin.fr est devenu le deuxième site le plus populaire en France. Ce véritable phénomène sociétal est massif et personne ne l’a vu venir. On y trouve de tout et bien sûr également des voitures. Le succès est tel que le site est en train de devenir une référence dans la cotation des véhicules d’occasion et de plus en plus d’experts consultent le site pour savoir à quel prix un type de véhicule ‘partirait’. » En effet, le site permet indirectement de connaître la valeur « réelle » des biens. Même chez Autoreduc nous consultons Leboncoin pour comparer le prix du marché avec celui des véhicules proposés sur notre site. Il ne serait pas surprenant que Le Bon Coin devienne bientôt la référence en cotation automobile et prenne le leadership sur l’Argus ou d’autres sites comme La Centrale ou Autobiz.
On peut donc trouver de très bons plans sur le Bon Coin, mais il faut y consacrer du temps et faire tout de même très attention à l’état du véhicule et au paiement, car il s’agit quand même de l’achat d’une voiture et donc d’un montant conséquent.

Capture d’écran 2013-01-06 à 13.35.05

2. Autoreduc.com
Pardonnez ma franchise mais je crois sincèrement qu’ Autoreduc est le meilleur site pour acheter une voiture neuve. La crise a fait que nombre de français se détournent des voitures neuves vendues très cher. Les occasions sont plus proches d’un prix considéré comme plus « normal » ou accessible. Les difficultés économiques incitent à chercher moins cher et a voir dès l’achat d’une voiture neuve l’occasion que l’on revendra. C’est la raison pour laquelle Leboncoin a un tel succès. Mais, sur Autoreduc.com, vous pouvez trouver des voitures neuves au prix d’une occasion récente! Autoreduc étant le seul site automobile qui offre la garantie du prix le plus bas, lorsque vous venez chez nous vous ne trouverez peut-être pas tout de suite le véhicule que vous cherchez, mais vous aurez la tranquillité de savoir que ce sera dans tous les cas le meilleur prix du marché.

Capture d’écran 2013-01-06 à 13.38.58
Nous préparons d’ailleurs un article qui parlera de l’expérience d’un client qui en est à sa deuxième voiture achetée sur Autoreduc.com. Monsieur M. a acheté chez nous il y a juste un an une CITROEN C4 Exclusive HDI 110 avec peinture métallisée, frais administratifs et livraison à Marseille pour 18 990 euros, soit 28,5 % de réduction par rapport au prix catalogue du constructeur et les options proposées (26 550 €). http://www.autoreduc.com/prix-voiture-neuve/deals/111-citroen-c4-exclusive.html. Un an après son achat, Monsieur M. attend un nouveau deal de C4 Exclusive sur Autoreduc pour acheter le même véhicule et revendre le premier sur le marché de l’occasion. Nous avons constaté pour ce modèle un prix moyen de vente de 18 450 euros sur le Bon Coin dans la région de Marseille : http://www.leboncoin.fr/annonces/offres/provence_alpes_cote_d_azur/?o=2&q=citroen%20c4%20exclusive%20110

C’est à dire que Monsieur M. va pouvoir vendre sa voiture un an plus tard presque au même prix qu’il l’a achetée. Il aura une voiture neuve chaque année presque gratuitement grâce à Autoreduc !

Alors, testez-nous ! Nous sommes des passionnés, donnez-nous votre confiance et nous ne vous décevrons pas !

_________________________________________________________________________

jose

José Senent est broker automobile depuis plus de 20 ans. Après avoir acheté et vendu des milliers de véhicules, il fonde le site Autoreduc.com pour répondre à un réel besoin des consommateurs : trouver sa voiture neuve disponible immédiatement au meilleur prix du marché et sans négociation. Une demande simple qui, pourtant, avant l’arrivée d’Autoreduc n’était pas répondue.