La Russie pourrait interdire l’importation de voitures de l’UE et des US

La Russie pourrait interdire l’importation de voitures en provenance de l’UE et des US, si ceux-ci continuent à implémenter des sanctions suite au conflit Ukrainien.

La Russie pourrait interdire l'importation de voitures de l'UE et des US

Selon le quotidien russe Vedomosti, cité par le magazine américain Autonews, la Russie pourrait renforcer ses récentes restrictions à certains produits occidentaux avec une interdiction sur l’importation de voitures, si l’Europe et les US continuent avec leurs sanctions suite à l’ingérence Russe en Ukraine.

Après les secteurs énergétique, financier et maraîcher, c’est donc maintenant le secteur automobile qui pourrait se voir atteint par les mesures mises en place par le Président Poutin.

Le constructeur Renault ne semblera pas atteint par cette mesure car elle n’affectera pas les véhicules de marques étrangères fabriqués en Russie. Un soulagement et peut-être une aubaine pour le constructeur français, qui a beaucoup de peine à rentabiliser son acquisition d’Avtovaz-Lada, une stratégie qui, selon nos sources, n’avait jamais été considérée comme intéressante par Renault d’un point de vue purement « automobilistique ».

Les autres constructeurs automobiles qui produisent en Russie sont : Ford, VW, Hyundai et Toyota.

Les voitures importées représentent 27% du total des ventes de voitures en Russie et les camions représentent 46%.

Le quotidien Vedomosti, qui cite ses sources, annonce que les mesures pourraient s’étendre en outre aux secteurs aéronautique et naval.