Apple vient d’embaucher le designer de cette voiture !

Apple vient d’embaucher le designer de cette voiture !

Alors qu’Apple annonce avoir recruté Marc Newson, le talentueux designer de ce concept-car de Ford, celle-ci, à la différence d’autres constructeurs ne se penche toujours pas sur ce prototype au design néo-rétro qui aurait pu, nous le pensons, avoir un avenir commercial semblable à la Mini de BMW ou à la Fiat 500.

Apple vient d’embaucher le designer de cette voiture !

C’est au salon de Tokyo en 1999, qu’est dévoilé pour la première fois le concept-car Ford 021C, fruit d’une simple étude de style réalisée à l’époque où le design et la musique étaient encore abordés avec respect. A cette date, revivifier les lignes des voitures des années 70 n’était évidemment pas à l’ordre du jour. En effet, à la veille de l’an 2000, les automobilistes s’attendaient à des voitures lourdes et chargées de technologies et, pourquoi pas, volantes ?

Apple vient d’embaucher le designer de cette voiture !

La tendance allait donc, clairement, à contre-courant sur son temps et l’accueil de cette Ford fut des plus glacials : certains lui reprochèrent son aspect de jouet tandis que d’autres prétendaient qu’elle n’était pas tout simplement pas industrialisable, car manquant de sérieux !

Apple vient d’embaucher le designer de cette voiture !

Il n’aura pas fallu longtemps, néanmoins, pour que les esprits retombent sur terre devant les perspectives du XXIème siècle : problèmes de pollution, épuisement des ressources, enrichissement du tiers monde avec, pour corollaire, une grave expansion du nombre de nouveaux automobilistes et augmentation conséquente des émissions de CO2 liées au parc automobile.

Apple vient d’embaucher le designer de cette voiture !

La Mode des grands SUV du moment, tout en restant d’actualité aujourd’hui en version light, à cédé de la place au retour de voitures classiques plus petites, légères et moins gourmandes. La demande de technologies innovantes reste cependant très forte, point crucial qui faisait défaut à ce concept-car précurseur mais qui aurait facilement pu être corrigé par Ford.

C’est BMW qui, 2 ans plus tard, profitera de ce changement de mentalité en lançant la Mini avec grand succès. Elle sera suivie quelques années plus tard par la Fiat 500, qui se verra, elle, imitée par la Twingo.

Intérieur du concept 021C de Ford

La Ford 021C de Marc Newson, un concept-car précurseur sous-estimé par Ford ?

La voiture, de traction avant, était équipée d’un moteur essence 1.6 muni d’une boîte automatique à quatre vitesses. Avec des roues de 16’’ et une carrosserie en fibre de carbone, le concept de Ford était pourtant bien loin d’être un jouet Lego et pourrait maintenant facilement passer pour la dernière Google-Car. Ayant, sans doute, inspiré la Ford Bmax, les ouvertures des portières sont antagonistes, donnant ainsi une large ouverture à l’habitacle.

Apple vient d’embaucher le designer de cette voiture !

L’intérieur, conçu par l’artiste, est original, alliant simplicité et utilité. L’œuvre a de quoi plaire sous tous les angles : l’espace désencombré dégage de la fraîcheur et a un aspect harmonieux qui vise le confort et le bien-être. Les sièges avant sont mobiles et semblent aller de soi avec le système d’ouverture innovant des portières.

Apple vient d'embaucher le designer de cette voiture !

Newson, en tant que designer de mobilier, apporte une touche personnelle à l’automobile en la dotant d’un coffre-tiroir, comme une vraie armoire. Le concept-car de Ford, malgré 15 ans d’ancienneté, n’a rien perdu de sa séduction, bien au contraire : le 021C pourrait très bien passer pour la première iCar ;)

Achat de voiture, quel moteur choisir ?

L’approche mécanique de la voiture n’est déjà pas le plat préféré de beaucoup d’acheteurs et acheteuses mais, avec tous les changements de fiscalité sur les émissions et les carburants, choisir une motorisation est devenu encore plus compliqué. Voici donc, pour vous guider, certains des aspects essentiels auxquels vous devrez vous référer pour bien choisir votre moteur. 

Quelques éléments clés à avoir à l’esprit avant de choisir son moteur

 

L’ordre que nous avons choisi pour les énumérer n’a pas été laissé au hasard : c’est, en effet, le même que vous trouverez sur le configurateur de notre site Autoreduc.com. C’est aussi l’ordre le plus logique pour bien cerner vos besoins.

Moteur Essence ou Diesel

Le moteur essence est en principe plus fiable et plus confortable, car il offre une conduite plus agréable, avec un niveau de vibrations très bas et donc moins de bruit qu’un moteur diesel d’une puissance similaire. Aussi bien à l’achat qu’à l’entretien (surtout à long terme), l’avantage économique va à l’essence, tandis qu’à la pompe l’avantage est inversé en faveur du diesel.

Le moteur diesel est, quant à lui, surtout plus économique car il consomme moins de carburant et le diesel reste, pour l’instant et malgré les récentes hausses, meilleur marché que l’essence. De nombreux perfectionnements lui permettent aujourd’hui de prétendre aux mêmes performances qu’un moteur essence, même s’il rencontre plus de difficultés à répondre aux nouvelles normes écologiques imposées (surtout la norme Euro 6). Le diesel, en outre, souffre plus des conduites urbaines à bas régime et il est donc surtout à privilégier pour les automobilistes parcourant plus de 15000 km par an.

Boîte à vitesses manuelle ou automatique

Bien que la plupart des français et françaises choisissent, contrairement aux américains, une boîte à vitesses manuelle, nous constatons dernièrement, chez AutoRéduc, une demande croissante de boîtes automatiques et ce, même avec des moteurs essence !

Ce phénomène s’explique, d’après nos experts, pour quatre raisons :

1. L’engouement croissant pour les SUV (sport utility vehicle), ces faux 4×4 urbains avec leur style de conduite plus « cool » parce que surélevée, font que leurs adeptes finissent par s’intéresser à la boîte automatique.

2. Les constructeurs français ont rattrapé le retard qu’ils avaient dans la qualité des « boîtes auto », surtout par rapport aux allemands et n’ont presque plus rien à envier au numéro 1, le bavarois BMW.

3. Les changements de perception du diesel comme combustible plus « écologique » que l’essence (les dernières études montrent que, bien qu’émettant moins de C02, les particules, notamment le NOx, sont plus nuisibles que l’essence et sont émisent en plus grande quantité qu’annoncé par les constructeurs).

4. Les changements de fiscalité du diesel qui, inévitablement, deviendra autant imposé que l’essence (c’est déjà le cas en Belgique), le font bien moins intéressant, surtout pour une utilisation normale. En conséquence, ces changements entraîneront une plus forte dépréciation des véhicules d’occasion avec moteur diesel par rapport aux véhicules essence, puisque la demande pour ces derniers augmentera considérablement.

La puissance du moteur

Si, dans la plupart des cas, il ne constitue qu’un simple choix passionnel, la puissance du moteur offre à votre voiture des potentialités parfois bien utiles qui pourront s’avérer indispensables pour, par exemple monter certains cols de montagne avec un véhicule bien chargé, ou tout simplement si l’on voyage souvent avec toute la famille.  Si, donc, vous avez besoin d’un moteur puissant, sachez qu’il vous en coûtera plus à l’achat comme à l’entretien, mais qu’il tiendra plus longtemps qu’un moteur trop forcé.

Le start and stop

Le S&S est un dispositif qui éteint automatiquement le moteur lorsque le véhicule est arrêté quelques secondes, par exemple dans les feux rouges. Notez que les constructeurs ont introduit ce dispositif de série dans la plupart de leurs nouveaux modèles pour réduire les émissions afin d’atteindre les objectifs fixés par la communauté européenne mais qu’il  n’est pas apprécié de tous les automobilistes.

Combien de cylindres pour son moteur ?

Plus le nombre de cylindres augmente, moins il y aura de vibrations et meilleures seront les performances. Attention néanmoins à la consommation qui augmentera en conséquence.

Quelques éléments clés à avoir à l’esprit avant de choisir son moteur

Le moteur à trois cylindres permet d’abaisser la consommation, les rejets de CO2 et la puissance fiscale des véhicules qu’il équipe. Il répond à la norme Euro 6. La plupart des défauts qui freinaient son succès sont désormais corrigés. Il équipe fièrement les voitures suivantes : Ford Focus 1.0 EcoBoost (un moteur qui a reçu énormément de bonnes critiques), Kia Rio et Picanto, Smart ForTwo, Peugeot 107 et 208, Renault Clio 4 et Captur.

Les moteurs à quatre cylindres sont les plus courants car ils représentes un bon compromis vibrations/souplesse/encombrement/poids/rendement/complexité/coût.

Aller au-delà de 4 cylindres implique une dépense considérable et une nette augmentation de la consommation du carburant.

En conclusion : La  réflexion sur les caractéristiques des moteurs pourrait aller bien au-delà de ces quelques points qui constituent, pourtant, l’essentiel des préoccupations du commun des acheteurs.  Libre à vous, ensuite, si vous souhaitez en apprendre plus, de vous documenter sur la disposition des cylindres, le nombre de valves, la constitution du moteur en acier ou en aluminium, avec courroie de distribution ou chaîne, avec ou sans  bouton de  démarrage Start/Stop, etc. Vous découvrirez, par exemple, les mythiques moteurs V12 américains et les non moins performants 6 et 8 cylindres allemands…

Vous recherchez une voiture au meilleur prix ? Visitez-nous sur AutoRéduc : grâce aux achats groupés, vous l’obtiendrez à prix de gros et nous la livrerons devant votre porte !

La nouvelle Renault Twingo 2014, déjà mythique ?

Grace à la disposition de son moteur à l’arrière et son style complètement redessiné, la nouvelle Renault Twingo 2014 pourrait bien rejoindre la Mini et la Fiat 500 dans le podium des citadines mythiques. Regardons-là de plus près avec ses concurrentes.

La Renault Twingo 2014 plus petite que la Mini

La MINI de BMW est, sans conteste, la pionnière dans cette gamme. En réussissant à faire vivre et prospérer sur plusieurs décennies une aussi petite voiture, Mini a su attirer l’attention sur sa catégorie.

C’est un peu grâce à elle que le constructeur italien Fiat a relancé la FIAT 500, en jouant sur la fibre nostalgique, tandis que Citroën et Opel misent davantage sur le standing avec la DS3 et la Adam pour Opel, de petites voitures certes mais haut de gamme tout de même. Cela dit, nous ne devons pas oublier la 108 et la C1 de PSA, qui sont très réussies également.

Renault semble cependant avoir dernièrement toujours une toute petite longueur d’avance par rapport à PSA sur ses nouveaux modèles, si ce n’est en style, un concept toujours subjectif, du moins en marketing.

La Renault Twingo 2014, bien que clairement inspirée de la Fiat 500innove radicalement en plaçant son moteur à l’arrière, résultat des études que Renault a menées en partenariat avec Smart, plus habitué à cette architecture. Cette disposition du moteur offre plusieurs avantages et serait une solution d’avenir pour les citadines, d’où une future longueur d’avance pour cette Twingo de troisième génération.

L’un des avantages d’avoir le moteur à l’arrière est sécuritaire et permet de réussir les crash-tests grâce au fait que le moteur, qui ne se trouve plus devant, ne représente plus une menace pour l’habitacle.

On ne peut que souligner l’harmonie et l’équilibre de la nouvelle citadine de Renault. Les derniers modèles des constructeurs français, comme la Peugeot 308 et la Renault Twingo, clairement inspirées de la Golf (au centimètre près) et de la Fiat 500, semblent rendre justice à la fameuse phrase de Picasso : « les bons artistes copient, les grands artistes volent » :)

Pour la motorisation, la Twingo III profitera pleinement de l’expérience de Smart (Mercedes) et se décline en moteur essence de 70 à 100 chevaux. La version Diesel 1.5 dCi de la Twingo précédente ne sera pas reconduite tandis qu’une version électrique sera également proposée.

L’espace de l’habitacle reste le même alors que sa longueur totale a été réduite à 3.63m.

La Renault Twingo 2014 plus petite que la Mini

Et, si le moteur placé à l’arrière réduit un peu la taille disponible du coffre, un second coffre sous le capot compensera ce manque. Cette Renault à 5 portes promet en tout cas, de par toutes ces dispositions, un excellent confort de conduite et relève d’une stratégie audacieuse pour cette citadine qui reste et restera, nous en sommes persuadés chez AutoRéducla voiture la plus vendue en France dans sa catégorie.

Vous recherchez une Renault Twingo au meilleur prix du marché ? Challengez le service de Personal Shopping d’AutoRéduc !