Les américains utilisent des mannequins obèses pour leurs crash-tests !

Les crash-tests sont ils fiables pour les personnes obèses ?

C’est la question sécuritaire soulevée maintenant en Amérique, où l’obésité est un problème de société incontournable. La question est, en effet, très pertinente car, si le poids du conducteur s’éloigne du standard des mannequins utilisés lors des crash-tests,  les résultats peuvent en être faussés et mettre la vie du conducteur en danger.

 Les crash-tests positifs sont-ils aussi fiables même si l’on est obèse ?

Les nouveaux crash test dummies, de 125kg environ, vont donc, dès à présent, remplacer une partie des anciens mannequins qui, bien qu’ils représentaient l’équilibre sain entre la taille et le poids humain, à 75kg, ne sont aujourd’hui plus représentatifs de la majorité des conducteurs automobiles. Il faut savoir que la probabilité que quelqu’un puisse survivre à un accident diminue à mesure que son indice de masse corporelle s’éloigne du modèle type, entre 19 et 24.

« Les personnes obèses sont 78% plus susceptibles de mourir dans un accident de voiture » explique ainsi Chris O’Connor, le P-DG d’Humanetics, l’un des principaux fabricants de mannequins de crash-tests au monde. Une partie du problème réside dans le fait qu’une personne lourde se positionne différemment dans le siège d’une voiture. « En règle générale », nous explique O’Connor « il faut que le conducteur soit serré contre l’arrière du siège et que la ceinture de sécurité serre son bassin, or une personne obèse a plus de masse autour de la taille et un derrière plus large, ce qui le pousse hors de la position souhaitée. Etant assis plus en avant, la ceinture ne saisit plus le bassin comme il faut ».

Les crash-tests positifs sont-ils aussi fiables même si l’on est obèse ?

Ceci n’est pas le premier changement qu’aura suscité l’obésité dans les procédures de sécurité. Déjà en décembre 2011, les Gardes côtes américains ont été contraints d’augmenter le poids moyen supposé par passager pour les bateaux, le faisant passer de 73kg à 84kg. Pour répondre à ces nouvelles normes, certains exploitants de bateaux ont dû réduire le nombre de personnes qu’ils peuvent prendre à bord, les obligeant, soit à réduire leurs revenus soit à augmenter leurs prix !

Au vu de la tendance générale, qui voit une augmentation générale de poids et des cas d’obésité de plus en plus nombreux parmi les américains, les mannequins devraient continuer de grossir au fil des ans pour mieux les représenter :(