Jeune conducteur : quelle est la bonne voiture pour débuter ?

Deux nouvelles réformes du permis de conduire vont ravir les jeunes conducteurs : en effet, l’âge minimum pour la conduite accompagnée est baissé à 15 ans et l’on pourra désormais passer le permis dès 17 ans et demi.

Réussir l’examen de conduire permet l’accès à la circulation routière au même rang que les usagers les plus anciens et aux mêmes conditions. Un constat cependant : les tarifs d’assurance auto sont nettement plus élevés pour les nouveaux conducteurs. Les assureurs, chiffres à l’appui, affirment prendre plus de risques avec ces nouveaux-venus. Ces derniers seraient, en effet, impliqués dans 22% des accidents mortels.

Peut-on limiter les risques d’accident avec une nouvelle voiture ? Certainement, puisque plusieurs technologies récentes sont sécuritaires et confirment la volonté des constructeurs automobiles de produire des modèles intelligents avec zéro probabilités d’accident.

Jeune conducteur : la bonne voiture pour débuter ?

Voitures qui se sont distinguées par leur niveau de sécurité :

La Honda Jazz, meilleur choix de sécurité en 2014 selon l’IIHS, a reçu les notes les plus élevées lors des tests de collisions réalisés par l’organisme américain spécialisé IIHS.

Pour profiter des avancées de Toyota en matière de sécurité il y’a aussi la Lexus LS 460, équipée d’un système pré-collision permettant au conducteur d’éviter ou de limiter l’impact des collisions.

Acura RLX Sport Hybrid, voiture munie d’un système de détection frontale anti collision qui avertit le chauffeur quand le danger approche et peut carrément prendre l’initiative d’évitement et d’enclenchement des freins si le danger est éminent.

SUV ou petite citadine ?

Nous avons remarqué sur AutoRéduc que, quand le budget le permet, les parents qui offrent leur première voiture à leur enfant devenu conducteur, préfèrent souvent les voir au volant d’un SUV qu’ils ressentent comme plus robuste et donc plus sûr. Si l’argument n’est pas totalement faux, il faut toutefois garder à l’esprit que certaines grosses voitures offrent une visibilité réduite comparées aux citadines. De plus, la puissance qui caractérise ces modèles constitue souvent une tentation malsaine pour des conducteurs encore inexpérimentés.

Il est, par contre, recommandé d’éviter les mini-citadines, car les efforts ayant abouti à leur format compact ont souvent été réalisés aux dépends de leur sécurité.

Jeune conducteur : la bonne voiture pour débuter ?

Conclusion

Le bémol, en fin de compte, c’est que la majorité des jeunes conducteurs n’ont financièrement le choix que de leur prudence. Leurs budgets, souvent inférieurs à 5000 €, ne leur ouvrent les portes que des occasions, dont les problèmes liés à des entretiens négligés ou à l’ancienneté des modèles ne sont finalement pas leurs meilleures garanties de sécurité.

Éviter d’augmenter les frais d’assurance les pousse aussi à faire le choix de voitures avec une petite motorisation, ce qui signifie un modèle réduit et une sécurité en rapport.

Il convient donc, si l’on achète un véhicule d’occasion, de s’assurer qu’il est en bon état mécanique. AutoRéduc Occasions, la première plate-forme de vente de voitures d’occasion entre particuliers, permet à l’acheteur de faire contrôler le véhicule par un expert agréé. Celui-ci se déplacera au domicile du vendeur et contrôlera le véhicule sur 100 points différents, puis fera un test routier. Ensuite, le site se chargera de la livraison du véhicule au domicile de l’acheteur, avec 3 mois de garantie. C’est, incontestablement, la meilleure façon d’acheter une voiture d’occasion !