Les éléments clés à savoir avant d’acheter une voiture d’occasion

Ces 7 simples vérifications vous permettrons de minimiser les possibilités de faire une mauvaise affaire si vous achetez une voiture d’occasion :

Le kilométrage

Les habitués des occasions savent que le kilométrage parcouru est l’élément principal valorisant une voiture de seconde main. S’il est réel, ce que souvent un œil avisé sur la voiture peut prouver, alors vous pourrez estimer approximativement la part de temps qu’il vous restera à conduire ce véhicule. Un détail crucial sur cet élément est de se renseigner sur la façon dont a été parcouru ce kilométrage : sur de grandes distances ou principalement en ville… Étant donné que nous parlons du moteur, ce dernier est capable de rouler à grand régime un kilométrage beaucoup plus grand que s’il est sollicité sur de petites vitesses. Hélas, certaines études ont montré que plus de 10% des véhicules d’occasion vendus en France ont le compteur modifié et ce taux est encore plus élevé en Allemagne, où bizarrement la législation est plus permissive. Le pays offrant le plus de sécurité dans ce sens est la Belgique.

201305252200-full

Les vrais experts d’ailleurs ne regardent plus le kilométrage, surtout depuis que les évolutions techniques (valises électroniques) permettent de tricher avec une facilité déconcertante (on se demande comment les constructeurs permettent cela). C’est pourquoi chez AutoRéduc nous vous conseillons fortement de faire expertiser votre véhicule avant de l’acheter.

Les raisons de la vente ?

Les craintes liées aux voitures d’occasion sont telles que cette question devrait immanquablement être posée. En la posant tout en inspectant le véhicule, vous pourrez poursuivre le dialogue et éventuellement relever la véracité ou les mensonges dans les propos du vendeur, en donnant une double attention à sa réponse et à sa façon de répondre. Bien entendu, les raisons de vendre sont multiples et une bonne raison de vendre, comme le fait d’avoir reçu une voiture de société, ne doit pas vous faire baisser les yeux sur les autres éléments !

Venons-en au prix

Un prix trop au-dessus de la moyenne (ou trop bas) sans raison et c’est une mauvaise affaire assurée. Si le prix, par contre, est convenable, alors trouver une entente s’avérera profitable. Si vous avez constaté des futures réparations à réaliser ou le remplacement des pneus, par exemple, c’est le moment de le signaler pour espérer un abattement du prix.

Où avez-vous acheté ce véhicule ?

Ici aussi, le ton franc ou hésitant du vendeur vous dévoilera la sincérité de votre interlocuteur. Était-ce le propriétaire d’origine de la voiture ? A-t-elle servi comme taxi ou véhicule de location par le passé ? L’origine du véhicule que vous achetez ne peut vous être cachée dans le cadre réglementaire d’une vente d’occasion.

Carte grise et livret d’entretien

Les documents du véhicule doivent pouvoir vous être présentés rapidement et au complet. Un regard attentif sur le livret d’entretien vous indiquera le genre de soin ou l’absence de soin qu’aura reçu le véhicule.  Cela est considéré comme un point essentiel par les acheteurs avertis.

Essai et contrôle

Les éléments clés à savoir avant d’acheter une occasion

L’essai doit vous être accepté en cas de demande, il ne doit pas être trop long mais ce n’est pas au vendeur de vous le limiter. De même, le vendeur doit accepter que vous fassiez contrôler la voiture par un professionnel, un vendeur honnête n’a de toute façon rien à cacher.

Couleur d’origine, accidents, rappel d’usine…

Une peinture qui ne serait pas d’origine est un mauvais signe en occasion, car elle pourrait être le résultat d’un accident, d’une conduite imprudente, d’entretiens bâclés ou les trois à la fois. Levez le capot et observez les soudures et la peinture autour des vis. Si le vendeur confirme un accident, voyez si vous souhaitez tout de même acheter le véhicule et le sérieux avec lequel le vendeur a engagé les réparations.

Enfin, renseignez-vous sur les rappels d’usine du modèle que vous achetez, surtout si votre vendeur n’est pas au courant.

Découvrez nos offres de voiture d’occasion expertisées !

Deux nouvelles raisons de préférer une voiture neuve à une occasion

Acheter une voiture neuve est rarement une bonne affaire si on la paye au prix catalogue, mais deux nouvelles et très convaincantes raisons de préférer une voiture neuve à une occasion prennent de plus en plus de poids dans la décision d’achat des consommateurs les mieux informés.

Deux nouvelles raisons de préférer une voiture neuve à une occasion

En général, on choisit d’acheter une voiture d’occasion (appelée dans le jargon technique « VO ») pour l’une de ces deux raisons :

1. On sait que le véhicule neuf (« VN ») perd 30% de sa valeur dès qu’on quitte le concessionnaire au volant de notre nouvelle voiture et donc on préfère acheter un « VO » récent qui a déjà été amorti dans sa première année (tout le monde ne connait pas encore les sites d’achat groupé comme Autoreduc.com :) )

2. On a un budget très limité et on ne veut pas prendre un crédit pour acheter un VN ou on préfère, avec ce budget, accéder à une catégorie supérieure à celle que l’on pourrait accéder en achetant du neuf.

Certains consommateurs se laissent convaincre par la ‘LOA’, ou location avec option achat, appelée aussi ‘leasing’. Ces consommateurs préfèrent payer plus cher pour ne pas avoir à immobiliser de l’argent dans une voiture. Nous avons déjà expliqué dans ce blog ce que nous pensons de la LOA : même si les conditions paraissent intéressantes vous n’aurez jamais le même prix que si vous négociez une bonne réduction en payant votre véhicule cash.

Deux nouvelles raisons de préférer une voiture neuve à une occasion

 

Avant de choisir une LOA, il convient d’être très prudent et ne pas hésiter à demander du conseil à un ami économiste. Des études montrent que plus de 40% des consommateurs ne savent pas faire la différence entre un leasing et un financement. N’ayez donc pas honte de demander de l’aide, ce n’est pas pour rien que la loi oblige à mettre un long texte de mise en garde sur chaque proposition de LOA…

Ceux qui font une réflexion approfondie (et n’ont jamais entendu parler d’AutoRéduc), décident donc d’acheter un VO. Les risques connus et plus ou moins acceptés étaient, jusqu’à présent :

1. De tomber sur un véhicule qui est passé par un grand nombre de conducteurs. C’est le cas des VO vendus par les marchands : ce sont, en général, des « buy-backs » (véhicules de location repris par le constructeur et revendus par son réseau de concessionnaires) ou des véhicules de location vendus aux marchands à travers les sociétés d’enchères.

Un conseil : évitez d’acheter un ancien véhicule de location : avez-vous déjà vu quelqu’un s’amuser à passer les vitesses sans embrayer ou faire des « drifts » avec une voiture de location ? tout est dit…

Deux nouvelles raisons de préférer une voiture neuve à une occasion

Si, par contre, vous décidez d’acheter à un particulier, le véhicule n’aura dans ce cas même pas les 3 mois de garantie obligatoires du marchand et la tentation sera grande pour le propriétaire de ne pas vous signaler tous les défauts du véhicule (s’il le vend c’est en général pour une bonne raison « mécanique », comme vous pouvez le constater dans les commentaires de cet article : http://blog.autoreduc.com/comment-se-deroule-une-reprise-de-voiture)

Mais, dernièrement, deux nouvelles raisons de ne pas acheter une voiture d’occasion prennent de plus en plus de poids dans les décision d’achat des consommateurs avertis et peuvent s’avérer être très convaincantes :

Deux nouvelles raisons de préférer une voiture neuve à une occasion

1. Les bactéries. Vous savez, ces microbes que l’on ne voit pas et qui nous font tomber malades ? les VO et les voitures de location en sont pleins ! E-coli, bactéries fécales, flux humains… la totale !

Je ne sais pas vous, mais personnellement je ne supporte pas que le boulanger touche le pain que j’achète avec la même main qui touche l’argent, alors acheter un VO, je ne dis pas non mais je prendrais des mesures…

Appelez cela une phobie mais pour moi c’est une question de pure logique : saviez-vous qu’il y a plus de bactéries dans l’argent que sur les toilettes ? C’est une question de bon sens et d’hygiène.

Deux nouvelles raisons de préférer une voiture neuve à une occasion

Le programme de TV de la BBC « Top Gear » a fait analyser plusieurs voitures d’occasion et les résultats furent stupéfiants, à tel point que maintenant j’hésite même à louer une voiture quand je vais en vacances : bactéries fécales, E-Coli, restes de flux étaient présents dans toutes les voitures analysées !

Allez-vous vraiment mettre vos enfants dans cet environnement ? et vous-même, pourrez-vous aller travailler à l’aise dans votre ‘nouvelle’ voiture en sachant cela ? Certes, vous pouvez désinfecter le volant, le pommeau de vitesses et les poignées de portières, mais les sièges et les conduits de ventilation ?

Deux nouvelles raisons de préférer une voiture neuve à une occasion

Vous croyez que j’exagère ? Aux, US, la chaîne NBC News a réalisé une étude très sérieuse : une équipe a loué 8 voitures en Floride et les a faites analyser. Le labo a trouvé, dans presque toutes les voitures, des bactéries pouvant être dangereuses pour la santé. Consulté par la chaîne, le docteur Robert Glatter, du Lenox Hospital à New York, a affirmé : ‘Ceci est un vrai signal d’alarme pour les Etats-Unis, nous parlons de diarrhées, vomissements et déshydratation pouvant causer de sérieux problèmes’. Les journalistes ont été particulièrement impressionnés par les bactéries trouvées sur les sièges pour enfants des voitures de location…

2. La deuxième raison d’acheter un véhicule neuf remisé plutôt qu’un VO est le kilométrage. Je ne parle pas du fait que les VO aient beaucoup de kilomètres au compteur, mais que les compteurs soient de plus en plus « trafiqués« . Il est en effet de plus en plus facile et fréquent (incroyablement) de retoucher les kilomètres grâce aux fameuses « valises » électroniques des constructeurs, à tel point qu’on estime à plus de 10% le nombre de VO retouchés en France ! Sachant que le kilométrage influence fortement la valeur du VO, vous avez intérêt à bien vous renseigner sur l’origine du VO que vous allez acheter, d’autant plus que seuls les 2 derniers titulaires apparaissent sur le Certificat d’Immatriculation du véhicule.

Deux nouvelles raisons de préférer une voiture neuve à une occasion

Le Boncoin : très pratique pour vendre sa voiture mais plus risqué pour en acheter une

Cette situation est devenue tellement alarmante que certains pays réclament à l’UE une réaction législative urgente.
On se demande aussi pourquoi les constructeurs ne font rien pour modifier ces failles (croyez-nous, c’est possible). Si j’étais le Président de BMW, par exemple, je ferais une de mes priorités de rendre mes voitures impossibles à « trafiquer » ; cela donnerait à ma marque un avantage compétitif très considérable sur la valeur résiduelle de mes voitures.
En conclusion, si vous voulez acheter une voiture d’occasion (ou même louer une voiture), désinfectez-la soigneusement, ou achetez plutôt une voiture neuve remisée à -40% chez AutoRéduc :)