Les allemands ont de nouveaux concurrents sur le marché automobile de luxe.

La domination allemande dans l’univers automobile haut de gamme ou « Premium » est largement confirmée par les chiffres : avec 4,7 millions de véhicules vendus de par le monde, les constructeurs BMW, Porsche, Mercedes et Audi représentent à eux seuls 60% des voitures de luxe vendues sur la planète !

Les allemandes face à de nouvelles concurrentes sur le créneau automobile de luxe.

Tandis que des constructeurs de prestige, comme Ferrari et Lamborghini, visent la rareté et l’exclusivité en limitant leur production, les allemandes n’en finissent pas de se décliner en différents modèles et en élargissant leur gamme perpétuellement. C’est ainsi que, pendant que Ferrari se refuse à proposer des berlines ou des SUV, Porsche dévoile ses récentes nouveautés Macan et autre Panamera. Une stratégie qui s’est jusqu’ici avérée rentable, car Porsche, tout comme Audi, BMW et Mercedes, ont vu leurs ventes augmenter d’environ 20% l’an dernier en Chine, leur marché favori face à une Europe quelque peu essoufflée par la crise.

Nouveaux venus

Si la tendance ne s’inverse pas vraiment pour le moment, certains voient déjà pointer le succès des nouveaux arrivants, nouveaux sur le marché chinois mais avec une longue expérience pour quelques-uns. Nissan, avec sa marque Infiniti et Volvo, introduit grâce à son nouveau propriétaire chinois Geely, sont déjà en train de rafler des parts de marché importantes. Le constructeur de véhicules électriques Tesla n’est pas en reste, de même que la nouvelle gamme DS, de plus en plus autonome vis-à-vis de Peugeot-Citroën, accaparent 30% de la croissance du marché haut de gamme pour cette année.

Maserati aussi fait ses marques sur le marché chinois, en quadruplant ses ventes au premier semestre de cette année 2014. Jaguar Land Rover, détenu par l’indien Tata, voit aussi ses ventes progresser grâce au Range Rover Evoque, et lance la Jaguar XE en plus d’un nouveau SUV.

Les allemandes face à de nouvelles concurrentes sur le créneau automobile de luxe.

Conclusion

L’entente et la constitution d’alliances entre certains constructeurs comme pour PSA, ou encore le rachat tout simplement, comme Geely pour Volvo, a permis de faire ressurgir de nouvelles forces qui permettent aujourd’hui que les cartes du marché automobile soient constamment rejouées.

Les voitures de grande qualité ne sont plus produites qu’en Allemagne et l’innovation, fer de lance des nouvelles sorties, semble commencer à faire défaut aux allemandes. C’est ainsi que plusieurs années après les premiers hybrides japonais, puis français, entre autres, les allemandes annoncent tardivement leurs premiers modèles.

Testez gratuitement le service de Personal Shopping d’AutoRéduc !

Retour vers le futur avec la nouvelle DeLorean électrique!

 

La Delorean revient du futur avec un moteur électrique et une accélération dignes du film « Retour vers le futur« 

Presque 30 ans après la fermeture de la fabrique, la DeLorean est prête à recevoir une nouvelle vie en tant que voiture électrique.

Prête pour attaquer le marché en début de 2013, l’entreprise à annoncé qu’elle lancerait la nouvelle DMC-EV qui coûtera 90000$ (68 500€) et vise une première production de 300 véhicules. Stephen Wynne est le PDG de DeLorean Motor Company. Né à Liverpool, il déménagea aux Etats-Unis il y a 30 ans pour travailler en tant que mécanicien et devint spécialiste des DMC-12. Le nom de la voiture devint rapidement familier suite à son apparition comme machine à voyager dans le temps en 1985 dans le film Retour Vers le Futur. Après avoir gravi les échelons, M. Wynne devint un businessman très respecté dans l’automobile et acheta les droits de la marque DeLorean en 1995. Depuis, sa société s’occupe de l’entretien et la réparation des 7500 dernières DMC-12.

En marchant dans l’atelier, on ressent comme une impression de nostalgie. À l’intérieur, quelques DeLorean se trouvent dans différents états de réparation. A côté d’une rangée de capots, il explique comment la DMC-EV est inspirée du Roadster de Tesla.  »Nous savons tous que c’est une Lotus qui a été convertie au fil du temps, » dit-il.  »Je me suis juste dit que s’ils pouvaient le faire avec une Lotus, je pouvais le faire avec une DeLorean. J’ai toujours été un fan de voitures électriques. Je pense que c’est là où se trouve notre futur, je ne suis pas un réel fan d’hybrides, je pense que les voitures hybrides ne sont qu’une solution provisoire. Le véhicule électrique est une nouvelle façon de faire, une façon de stocker et déplacer l’énergie. Alors pourquoi ne pas le faire avec quelque chose de beau comme la DeLorean pour emmener votre énergie avec vous? »

Toujours enthousiaste, M. Wynne explique comment l’intérieur de la voiture a été redessiné par une entreprise Californienne.  »Nous avons ajouté un tableau plus moderne, » dit Wynne,  »la voiture à l’origine possède une stéréo AM/FM, mais les cassettes sont dépassées maintenant, alors nous avons ajouté une prise iPhone, une commande de changement de vitesses et un bouton pour ouvrir les portières papillons. »

L’accélération est impressionnante. La DMC-EV atteint les 60mph (97km/h) en 5 secondes et a une vitesse maximale de 120 mph (194km/h).

Que se passe-t-il si la voiture atteint les 80mph (130km/h) ? en référence à la vitesse que la DeLorean doit atteindre dans le film Retour Vers le Futur pour devenir une machine à voyager dans le temps? Et bien vous allez devoir attendre d’en avoir une pour le savoir…

Les batteries de DMC-EV se chargent en 15 heures sur une prise à 110 volts et permettent de parcourir jusqu’à 100 miles (160 km).

Retour vers le passé 

La salle d’exposition de DeLorean regorge d’histoire, des premières brochures originales à un triste régime de retraite. C’est dur rappel de comment une mauvaise étude de marché peut marquer une entreprise.

L’usine de DeLorean ferma en 1982, juste une année après son ouverture, suite à une forte baisse des ventes en raison de longues tempêtes de neige aux États-Unis. L’entreprise a aussi été en proie à des accusations visant le fondateur John DeLorean pour détournement de fonds. Le dernier clou dans le cercueil fut enfoncé lorsque M. DeLorean a été pris par le FBI, accusé d’avoir comploté pour faire passer de la cocaïne sur le territoire des États-Unis en échange de liquidités pour maintenir l’entreprise à flots. Il a ensuite été acquitté. Lorsque la dernière commande fut achevée l’entreprise fut mise en veille et 2000 employés furent licenciés.

Malgré le passé dérangeant de DeLorean, Stephen Wynne reste confiant sur le fait que la nouvelle DMC-EV sera un succès.  »Ce n’est pas à la portée de chacun à cause de son prix, » dit-il, mais elle est assez unique pour que nous y voyons un intérêt au Japon, en Europe et bien sûr aux États-Unis. Retour Vers le Futur a aidé DeLorean a passer les générations. Il y a à cet instant même où nous parlons des enfants qui regardent le film. Il est toujours diffusé quelque part. C’est pas bon ça ? »

Au fait, ne trouvez-vous pas une ressemblance frappante avec la nouvelle Tesla? http://www.autoreduc.com/content/le-fondateur-de-tesla-elon-musk-présente-la-nouvelle-model-x