Jeune conducteur : quelle est la bonne voiture pour débuter ?

Deux nouvelles réformes du permis de conduire vont ravir les jeunes conducteurs : en effet, l’âge minimum pour la conduite accompagnée est baissé à 15 ans et l’on pourra désormais passer le permis dès 17 ans et demi.

Réussir l’examen de conduire permet l’accès à la circulation routière au même rang que les usagers les plus anciens et aux mêmes conditions. Un constat cependant : les tarifs d’assurance auto sont nettement plus élevés pour les nouveaux conducteurs. Les assureurs, chiffres à l’appui, affirment prendre plus de risques avec ces nouveaux-venus. Ces derniers seraient, en effet, impliqués dans 22% des accidents mortels.

Peut-on limiter les risques d’accident avec une nouvelle voiture ? Certainement, puisque plusieurs technologies récentes sont sécuritaires et confirment la volonté des constructeurs automobiles de produire des modèles intelligents avec zéro probabilités d’accident.

Jeune conducteur : la bonne voiture pour débuter ?

Voitures qui se sont distinguées par leur niveau de sécurité :

La Honda Jazz, meilleur choix de sécurité en 2014 selon l’IIHS, a reçu les notes les plus élevées lors des tests de collisions réalisés par l’organisme américain spécialisé IIHS.

Pour profiter des avancées de Toyota en matière de sécurité il y’a aussi la Lexus LS 460, équipée d’un système pré-collision permettant au conducteur d’éviter ou de limiter l’impact des collisions.

Acura RLX Sport Hybrid, voiture munie d’un système de détection frontale anti collision qui avertit le chauffeur quand le danger approche et peut carrément prendre l’initiative d’évitement et d’enclenchement des freins si le danger est éminent.

SUV ou petite citadine ?

Nous avons remarqué sur AutoRéduc que, quand le budget le permet, les parents qui offrent leur première voiture à leur enfant devenu conducteur, préfèrent souvent les voir au volant d’un SUV qu’ils ressentent comme plus robuste et donc plus sûr. Si l’argument n’est pas totalement faux, il faut toutefois garder à l’esprit que certaines grosses voitures offrent une visibilité réduite comparées aux citadines. De plus, la puissance qui caractérise ces modèles constitue souvent une tentation malsaine pour des conducteurs encore inexpérimentés.

Il est, par contre, recommandé d’éviter les mini-citadines, car les efforts ayant abouti à leur format compact ont souvent été réalisés aux dépends de leur sécurité.

Jeune conducteur : la bonne voiture pour débuter ?

Conclusion

Le bémol, en fin de compte, c’est que la majorité des jeunes conducteurs n’ont financièrement le choix que de leur prudence. Leurs budgets, souvent inférieurs à 5000 €, ne leur ouvrent les portes que des occasions, dont les problèmes liés à des entretiens négligés ou à l’ancienneté des modèles ne sont finalement pas leurs meilleures garanties de sécurité.

Éviter d’augmenter les frais d’assurance les pousse aussi à faire le choix de voitures avec une petite motorisation, ce qui signifie un modèle réduit et une sécurité en rapport.

Il convient donc, si l’on achète un véhicule d’occasion, de s’assurer qu’il est en bon état mécanique. AutoRéduc Occasions, la première plate-forme de vente de voitures d’occasion entre particuliers, permet à l’acheteur de faire contrôler le véhicule par un expert agréé. Celui-ci se déplacera au domicile du vendeur et contrôlera le véhicule sur 100 points différents, puis fera un test routier. Ensuite, le site se chargera de la livraison du véhicule au domicile de l’acheteur, avec 3 mois de garantie. C’est, incontestablement, la meilleure façon d’acheter une voiture d’occasion !

Comment se déroule une reprise de voiture ?

Comment se déroule une reprise de voiture ?

Ce nombreux particuliers choisissent de faire reprendre leur ancienne voiture au moment d’en acheter une nouvelle. Les raisons peuvent être variées : la peur d’être victime d’une arnaque sur un site de petites annonces, peur d’être tenu(e) responsable d’un vice caché (en effet, les particuliers aussi peuvent être poursuivis pour occultation de vice caché), ou simple manque d’information sur la valeur de son véhicule qui fait que la proposition du marchand lui semble acceptable.

Cependant, depuis qu’AutoRéduc a lancé la première plateforme de vente de voitures entre particuliers, de plus en plus d’automobilistes préfèrent vendre leur véhicule directement à un particulier plutôt que de se le faire reprendre par un marchand.

En effet, les inconvénients des sites de petites annonces sont éliminés, puisqu’ AutoRéduc agit en tiers de confiance, envoyant un expert agréé vérifier l’état de la voiture, ce qui libère le vendeur de responsabilité pour vice caché et rassure l’acheteur.

Cela dit, il y a plusieurs façons de faire reprendre sa voiture par un marchand et le montant que vous en obtiendrez peut varier du simple au double !

Comment, alors, bien négocier une reprise de sa voiture ?

Comment se déroule une reprise de voiture ?

Vous avez, principalement, trois solutions :

-Les reprises cash sans obligation d’achat proposées par les mandataires ou sociétés spécialisées. Ce sont les moins intéressantes car le montant proposé, bien qu’il puisse paraître alléchant en ligne, une fois que vous avez amené votre voiture chez le mandataire est en général très décevant. Ces véhicules sont en général vendus par ces sociétés à d’autres sociétés de vente aux enchères ou à des garages puis… à des particuliers ou d’autres marchands !

-Ensuite, vous avez les reprises classiques des concessionnaires, qui conditionnent une reprise à l’achat d’un nouveau véhicule. Bien qu’en apparence avantageuse, vous faites rarement une bonne affaire car, en réalité, le concessionnaire se rattrappe sur le prix de votre nouveau véhicule en essayant de glisser une prime du constructeur.

 

AutoRéduc, le bon coin de l’auto !

-Enfin, vous avez la reprise à domicile proposée par Autoreduc.com. Une nouvelle solution très pratique, car l’expert se déplace chez vous pour contrôler le véhicule afin de le mettre en vente gratuitement sur le site à sa valeur Argus. Si votre véhicule n’est pas vendu sous 15 jours, le site s’engage à l’acheter à sa valeur marchand calculée par l’expert indépendant. Enfin, le site vous livre votre nouvelle voiture chez vous et repart avec l’ancien véhicule dans la même opération, générant ainsi une économie de temps et de stress considérables.

Comment se déroule une reprise de voiture ?

 

Il faut souligner que la plupart des véhicules repris en France ont entre 8 et 10 ans d’âge. Avec la crise, l’âge moyen du parc automobile français a, en effet, considérablement augmenté, car les consommateurs n’achètent une nouvelle voiture que s’ils ont la certitude de faire une super affaire. Ces véhicules sont moins recherchés que les occasions plus récentes jusqu’à 5 ans d’âge.

Disons-le clairement : les propositions de reprise pour les véhicules anciens sont hélas toujours décevantes pour le propriétaire de la voiture.

Pour l’expliquer, prenons l’exemple d’un véhicule coté 9000 euros à l’Argus. L’Argus est un média qui est devenu la référence en valorisation de véhicules d’occasion, mais ce n’est pas le seul : il y a aussi Eurotax, La Centrale, Autobiz, Ootoo et… le Boncoin !

Mettons que la cote Argus est 9000 euros en essence et 9500 en diesel pour votre véhicule actuel.

Le marchand qui va faire la reprise va retirer :

- frais de remise en état carrosserie/mécanique (quoi que le client dise il y a toujours des frais)
- de trois mois à 1 an de garantie (obligatoire pour revendre le véhicule)
- frais de recommercialisation (500 € en moyenne)
- marge du marchand (environ 20%)

Tout cela représente au moins 2000 euros à retirer sur la cote. Cela peut paraitre beaucoup pour un client mais un marchand doit gagner sa vie et ne peut pas reprendre 9000 euros un véhicule qui se vend 9500. Donc nous aurions un maximum de 7000 en essence et 7500 en diesel. Attention il s agit d’un maximum et pas d’une approximation. Le marchand peut déduire plus en fonction de l’état du véhicule.

Comment se déroule une reprise de voiture ?

Un conseil : si vous négociez avec un concessionnaire, ne mélangez jamais la reprise de votre ancien véhicule avec le prix du nouveau car vous allez être perdant. Négociez d’abord le meilleur prix pour votre nouvelle voiture et demandez ensuite la meilleure offre de reprise. A cet égard, la crise a fait que certains constructeurs se soient lancés dans une dynamique publicitaire très négative pour la marque, en proposant des prix systématiquement sous condition de reprise. L’acheteur se fait une fausse idée du prix réel de la voiture et l’expérience d’achat s’en trouve fortement dévalorisée.

Sachez que si vous avez vraiment négocié au maximum le prix de votre voiture neuve, il sera malheureusement difficile d’obtenir plus de 1000 euros de remise supplémentaire pour votre ancienne voiture de plus 10 ans.

Comment_se_déroule_une_reprise_de_voiture_?_3

Comme nous écrivions plus haut, il y a des sites et des mandataires qui vous proposent des reprises « cash » et qui vous promettent de vous faire une proposition dans les 24 heures sans obligation d’achat. C’est une formule que nous avons étudié chez Autoreduc.com mais nous avons décidé de ne pas la proposer car les clients sont tellement déçus par la proposition qu’ils en sont souvent vexés et l’image de la société s’en ressentirait.

Voilà pourquoi nous conseillons toujours à nos clients d’essayer de revendre leur véhicule eux-mêmes pour gagner plus d’argent. Le Bon Coin donne de très bons résultats, mais attention aux faux chèques bancaires et aux emails en provenance d’Afrique qui vous demandent de faire des démarches bizarres…

Comment se déroule une reprise de voiture ?

Si vous n’êtes pas pressé(e) et avez le temps de répondre aux emails des personnes intéressées, essayez de vendre votre voiture sur le Bon Coin ou La Centrale ou encore Ebay, Autoscout, etc.

Autrement, si vous valorisez beaucoup plus votre temps, sécurité et privacité contactez-nous et nous reprendrons votre véhicule à votre domicile !

Cet article peut également vous intéresser : Quelle différence y a t’il entre une voiture neuve et une 0km ?

autoreduc-coupon-auto