Les voitures qui ont longtemps la cote chez leurs propriétaires

Que pensent les conducteurs trois années après avoir acheté une voiture neuve ? La satisfaction est-elle au rendez-vous ? Est-elle la même, qu’ils aient opté pour une Porsche ou une Toyota, par exemple ?

JD Power, analyste spécialisé dans les études de fiabilité des voitures, nous donne l’aperçu des problèmes auxquels les propriétaires de voitures ont été confrontés sur les trois premières années après l’achat.

Les critères de l’étude se répartissent comme suit : 27% pour l’attractivité du véhicule qui comprend la performance, le design, le confort et les fonctionnalités, 25% pour le coût d’entretien qui comprend la consommation de carburant, l’assurance et les frais de service ou réparation, 24% pour la qualité et la fiabilité du véhicule et, enfin, 23% pour la satisfaction du service.

Les voitures qui ont longtemps la cote chez leurs propriétaires

Selon JD Power, le pourcentage total des acheteurs de véhicules sur le marché allemand (et par extension européen, pour sa relative similarité en ce qui nous concerne) utilisant internet pour acheter leur véhicule a augmenté de 72% en 2014 et de 70% en 2013. Le choix d’offres de voitures sur Internet est si vaste en offres et en fournisseurs qu’il fera perdre, aux concessionnaires les moins compétitifs, l’essentiel de leur clientèle de proximité.

Les marques qui récoltent le plus de satisfaction sur une échelle de 1000 points sont :

- Porsche (835 pts)

- Toyota et Volvo (818 pts)

- Mercedes (811 pts)

- Skoda (805 pts)

- Mitsubishi (800 pts)

- Volkswagen (799 pts)

- Mazda (794 pts)

- BMW (793 pts)

- Kia (790 pts)

- Mini et Seat (789 pts)

- Audi (786 pts)

- Nissan (781 pts)

- Honda (779 pts)

- Peugeot (778 pts)

- Ford (777 pts)

- Suzuki (776 pts)

- Opel (774 pts)

- Smart (774 pts)

- Citroën (772 pts)

- Hyundai (769 pts)

- Renault (766 pts)

- Dacia (756 pts)

- Chevrolet (731 pts)

- Fiat (729 pts)

Porsche occupe la première place de ce classement avec ses 835 points réalisés grâce à l’accent que la marque porte sur ​​la qualité, la fiabilité et l’attrait de ces véhicules. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que la Porsche est la seule « Supercar » pour tous les jours. Toyota et Volvo sont à ex-aequo avec 818 points chacun, suivis par Mercedes-Benz avec 811 points. Notons qu’il s’agit là d’une moyenne que les marques récoltent sur l’ensemble de leurs modèles évalués. Ainsi, pris à part, c’est la Toyota Avensis qui reçoit le meilleur score de 848 points et occupe la première place dans le segment des berlines de taille moyenne, suivie par la Skoda Superb, avec 840 points et la Mercedes Classe C avec 820 points.

Voici les autres résultats de l’étude de JD Power pour l’Allemagne, par catégorie :

Les voitures qui ont longtemps la cote chez leurs propriétaires

Mini-citadines :

- Volkswagen up! (825 pts)

- Toyota Aygo (801 pts)

- Smart Fortwo (774 pts)

Citadines polyvalentes :

- Toyota Yaris (823 pts)

- Citroën DS3 (814 pts)

- Kia Rio (813 pts)

Berlines compactes :

- Seat Leon (823 pts)

- Kia Cee’d (812 pts)

- Toyota Auris (811 pts)

Routières :

- Volvo V70/XC70 (833 pts)

- Mercedes Classe E (821 pts)

- Audi A6/RS6/S6/A6 allroad (810 pts)

Miniespaces :

- Opel Meriva (804 pts)

- Nissan Note (784 pts)

- Citroën C3 Picasso (776 pts)

Monospaces compacts :

- Mercedes Classe B (824 pts)

- Seat Altea/Freetrack/XL (817 pts)

- Volkswagen Touran (804 pts)

SUV compacts :

- Kia Sportage (836 pts)

- Mitsubishi ASX (828 pts)

- Ford Kuga (819 pts)

Grands SUV

- Volkswagen Touareg (842 pts)

- Porsche Cayenne (840 pts)

- BMW X6 (837 pts)

Vous recherchez une voiture au meilleur prix ? Achetez-la sur AutoRéduc : grâce aux achats groupés, vous l’obtiendrez à prix de gros et nous la livrerons devant votre porte !

La Peugeot 108 : avantages et inconvénients

Image

Belle montée en gamme pour la remplaçante de la 107 : la 108 offrira plus de couleur, un meilleur design, plus d’équipements et plus de finition. Peugeot était bien obligé de miser haut face à des concurrentes qui se font de plus en plus nombreuses : Renault Twingo, Citroën C1, Volkswagen Up, etc.

La Peugeot 108 : avantages et inconvénients

Equipement avantageux

Muni du système multimédia « Mirror Screen », un petit ordinateur de bord permettant, entre autres, de connecter son smartphone et se servir des applications telles que le GPS, la citadine de Peugeot offre, en plus, une caméra de recul pour faciliter le stationnement, la climatisation automatique, un système de verrouillage mains libres et un bouton Start/Stop pour démarrer ou stopper le véhicule.

Motorisation

Premier moteur essence de la série, le 1.0 l de 68 chevaux peut faire tomber ses émissions de CO2 à 88 g/km et disposer en option d’une boîte automatique. Le second moteur proposé par Peugeot est aussi un essence, le 1.2 l de 82 chevaux. Pas de Diesel hélas sur la 108 !

Options et personnalisations

Les carrosseries 3 portes et 5 portes constituent la version de base « Access«  ; pour équiper sa 108 du large toit ouvrant électrique, disponible en trois couleurs différentes, il faudra opter pour la version « TOP » comportant le full-option. Dès la version intermédiaire « Active« , les lève-vitres sont électriques à l’avant, le siège conducteur est réglable en hauteur et la banquette arrière est pliable pour laisser place au coffre. La personnalisation est aussi un point fort de la 108 avec 7 thèmes proposés, 3 tableaux de bord différents et 8 teintes de carrosserie.

La Peugeot 108 : avantages et inconvénients

Bond en citadine

Critique et point négatif

Les applications fonctionnant avec le Mirror Screen, devant être certifiées avant de pouvoir être utilisées sur la Peugeot, limitent fortement les possibilités de cet écran radio connecté qui, en plus, ne peut faire deux choses à la fois. Inutile donc d’essayer d’écouter de la musique alors que l’application GPS est occupée à vous guider, par exemple. Point qu’il faudra donc améliorer pour la 108, surtout quand on sait que la clientèle cible de ce segment automobile à la mode est jeune et féminine pour 60%.

Vous recherchez une Peugeot 108 au meilleur prix du marché ? Testez gratuitement le service de Personal Shopping d’AutoRéduc !

Nouveau Citroën C4 Cactus 2014, l’originalité et l’innovation par PSA

Difficile de réussir aussi bien en voulant rassembler, sur une même voiture, un design audacieux, les dernières technologies de connectivité automobile, une motorisation performante et un espace considérable, en plus du confort et de la beauté générale du rendu, le tout avec un prix très correct. Voilà comment se profile le nouvel SUV de Citroën.

Nouvelle Citroën C4 Cactus 2014 l’originalité et l’innovation par PSA

Design tendance

C’est le premier élément qui séduit sur le Cactus, en renonçant enfin au conformisme qui prévalait dans le segment C de la marque. L’innovation dans la forme, bien qu’indispensable dans la durée, reste sujette à caution, car ce qui plaît aux uns pourrait en repousser d’autres ; Citroën aurait d’ailleurs quelques appréhensions à ce niveau en déclarant d’entrée que le design ne plaira sans doute pas à tous…

Motorisation

La conception du Citroën C4 Cactus a su allier modernité et sobriété en s’équipant des moteurs dernière génération, essence Pure Tech et Diesel Blue HDI, affichant une consommation assez basse (à partir de 3,1 litres/100 km pour le diesel) et correspondant aux futures réglementations Euro6.

Technologies à l’intérieure et à l’extérieur 

Les Airbumps, exclusivité de la marque sur le Cactus, sont ces panneaux latéraux à coussin d’air placés sur les flancs de la voiture, protégeant la carrosserie des petits chocs d’usage quotidien. A l’intérieur, nous trouvons le Citroën Multicity Connect : une tablette tactile de 7 pouces permettant de piloter très facilement une batterie de fonctions comme la climatisation et le chauffage, le GPS, la musique ou encore le téléphone mains libres, sans oublier la connexion internet et diverses autres applications.

Nouvelle Citroën C4 Cactus 2014 l’originalité et l’innovation par PSA

Espace et habitacle

Bien que se définissant comme une voiture compacte, le Cactus mesure 4,16 m de long et offre un espace de rangement de 358 litres dans le coffre. L’habitacle est agréable et spacieux en plus d’être lumineux, grâce au grand toit vitré panoramique à haute protection thermique. Les développeurs sont parvenus à cette configuration d’espace en ayant déplacé l’airbag passager du tableau de bord pour le placer le long du pare-brise.

L’écran tactile supprime pas mal de boutons sur le tableau de bord. Citroën profite de ces gains pour agrémenter l’intérieur avec le thème du voyage et l’esprit « sofa ». Ambiance décontractée et non sportive donc, ce qui nous paraît être une approche judicieuse pour ce crossover à vocation urbaine qui n’existe en 4×4 que dans la version Adventure.

Le conseil d’AutoRéduc : commandez le Cactus 4×4 Adventure en noir mat et intérieur beige et frimez ;)

Vous recherchez un Citroën Cactus au meilleur prix du marché ? Testez gratuitement le service de Personal Shopping d’AutoRéduc !

La nouvelle Renault Twingo 2014, déjà mythique ?

Grace à la disposition de son moteur à l’arrière et son style complètement redessiné, la nouvelle Renault Twingo 2014 pourrait bien rejoindre la Mini et la Fiat 500 dans le podium des citadines mythiques. Regardons-là de plus près avec ses concurrentes.

La Renault Twingo 2014 plus petite que la Mini

La MINI de BMW est, sans conteste, la pionnière dans cette gamme. En réussissant à faire vivre et prospérer sur plusieurs décennies une aussi petite voiture, Mini a su attirer l’attention sur sa catégorie.

C’est un peu grâce à elle que le constructeur italien Fiat a relancé la FIAT 500, en jouant sur la fibre nostalgique, tandis que Citroën et Opel misent davantage sur le standing avec la DS3 et la Adam pour Opel, de petites voitures certes mais haut de gamme tout de même. Cela dit, nous ne devons pas oublier la 108 et la C1 de PSA, qui sont très réussies également.

Renault semble cependant avoir dernièrement toujours une toute petite longueur d’avance par rapport à PSA sur ses nouveaux modèles, si ce n’est en style, un concept toujours subjectif, du moins en marketing.

La Renault Twingo 2014, bien que clairement inspirée de la Fiat 500innove radicalement en plaçant son moteur à l’arrière, résultat des études que Renault a menées en partenariat avec Smart, plus habitué à cette architecture. Cette disposition du moteur offre plusieurs avantages et serait une solution d’avenir pour les citadines, d’où une future longueur d’avance pour cette Twingo de troisième génération.

L’un des avantages d’avoir le moteur à l’arrière est sécuritaire et permet de réussir les crash-tests grâce au fait que le moteur, qui ne se trouve plus devant, ne représente plus une menace pour l’habitacle.

On ne peut que souligner l’harmonie et l’équilibre de la nouvelle citadine de Renault. Les derniers modèles des constructeurs français, comme la Peugeot 308 et la Renault Twingo, clairement inspirées de la Golf (au centimètre près) et de la Fiat 500, semblent rendre justice à la fameuse phrase de Picasso : « les bons artistes copient, les grands artistes volent » :)

Pour la motorisation, la Twingo III profitera pleinement de l’expérience de Smart (Mercedes) et se décline en moteur essence de 70 à 100 chevaux. La version Diesel 1.5 dCi de la Twingo précédente ne sera pas reconduite tandis qu’une version électrique sera également proposée.

L’espace de l’habitacle reste le même alors que sa longueur totale a été réduite à 3.63m.

La Renault Twingo 2014 plus petite que la Mini

Et, si le moteur placé à l’arrière réduit un peu la taille disponible du coffre, un second coffre sous le capot compensera ce manque. Cette Renault à 5 portes promet en tout cas, de par toutes ces dispositions, un excellent confort de conduite et relève d’une stratégie audacieuse pour cette citadine qui reste et restera, nous en sommes persuadés chez AutoRéducla voiture la plus vendue en France dans sa catégorie.

Vous recherchez une Renault Twingo au meilleur prix du marché ? Challengez le service de Personal Shopping d’AutoRéduc !

Les voitures françaises nouvelles stars d’Hollywood

Les constructeurs automobiles français semblent ne plus se contenter du titre de meilleure voiture de l’année (remporté cette année par la Peugeot 308), mais visent encore plus haut, à savoir la consécration ultime du 7e art : les Oscars d’Hollywood…

Alors que Renault lutte en solitaire sur le CAC40 et que, de l’avis de certains experts, PSA Peugeot-Citroën pourrait très prochainement réintégrer l’indice boursier français, un fait nouveau et opportun se présente pour ces constructeurs français de l’autre côté de l’Atlantique.  En effet, plusieurs modèles de nos constructeurs se retrouvent sous les  projecteurs d’Hollywood, qui en ce moment les fait briller comme des stars.

Deux films font la part belle à nos marques françaises : le premier, «3 Jours pour Tuer» avec Kevin Costner, offre en spectacle deux Peugeot très sportives : la RCZ R et la 208 GTi, protagonistes dans des courses-poursuites à travers Paris. Autant dire que le style est au rendez-vous, de l’avis même du constructeur, qui a par ailleurs sauté sur l’occasion pour lancer son « 3 Days to Drive » une invitation à tester les 2 Peugeot en analogie avec le titre américain du film « 3 Days to Kill».

Amber Heard en RCZ dans 3 Days to Kill

Amber Heard en RCZ dans 3 Days to Kill

Le second film « ZERO THEOREM » met à l’honneur Renault et sa Twizy, carrément omniprésente dans ce film de science-fiction où figure, entre autres, le célèbre acteur Matt Damon. Ce ne sont plus ici les traits sportifs qui sont mis en évidence, mais surtout l’aspect futuriste de la voiture, compacte et exclusivement électrique, transmettant une image de constructeur innovant qui plait bien à Renault.

Chez AutoRéduc, nous avons toujours souligné le fait que le problème de la Twizy était son positionnement marketing : ce véhicule radical aurait en effet être dû présenté dès le début comme un Scooter à 4 roues plutôt que comme une voiture.

Pour revenir au 7e art, d’autres films avaient déjà recouru à l’image de marque particulière des constructeurs français : « Et Dieu créa la femme », « Dangereusement Vôtre », « Les Visiteurs », « Intouchables », etc.

Le but publicitaire bien compris de cette vitrine sur grand écran (appelé en Marketing « product placement ») n’est pas nouveau, mais était jusqu’à présent surtout l’apanage des constructeurs allemands ou anglais.  On se souvient de James Bond avec ses BMW et Aston Martin.

A l’heure du numérique et Internet, nous voyons maintenant un intérêt croissant des marques automobiles pour le 7ème Art et leur association aux productions cinématographiques.

Pourquoi pas ? Après tout, la plus belle invention d’Hollywood n’est-elle pas une voiture qui navigue dans le temps ? :)

Google vs Apple : la «guerre des voitures»

Carplay et Ferrari : le software et le hardware. La Ferrari FF est le premier véhicule équipé du Carplay de Apple.


Carplay et Ferrari : le software et le hardware. La Ferrari FF est le premier véhicule équipé du Carplay de Apple.

La rivalité entre les systèmes d’exploitation d’Apple et de Google est un signe de plus dans la course que se livrent certaines entreprises de technologie s’aventurant dans le secteur de l’automobile, tant et si bien que certains n’hésitent plus à parler de guerre entre les deux sociétés.

L’émergence des technologies Apple et Google dans le domaine de la connectivité automobile oblige les différentes marques de fabricants de voitures à prendre parti entre les deux géants et de ce fait à privilégier l’un ou l’autre de leur système d’exploitation. D’autant qu’avec des noms comme Google et Apple, la différence se jouera certainement à la fine pointe du high tech…

Comment alors les démarquer ?

La «bataille» s’est enclenchée quelques jours après la présentation par Google d’ »Android Auto« , concurrent du « Car Play » d’Apple dans le domaine de la « synchronisation automobile avec téléphone mobile pour la navigation et l’interaction par ordre verbal ou tactile ».

Quelques heures seulement ont suffi à plusieurs grandes marques automobiles pour dévoiler leur alignement, conscientes que cet élément sera bientôt déterminant pour bien acheter sa nouvelle voiture :

Ferrari, Mercedes, BMW, Citroën, Jaguar, Land Rover, Peugeot et Toyota ont ainsi choisi de travailler exclusivement avec le « Car Play » d’Apple.

Quant à « Androïd Auto » de Google, l’ont rejoint : Acura, Bentley, Infiniti, Maserati, Renault, SeatSkoda et Volkswagen. Toutes, en plus d’une vingtaine d’autres marques, font désormais partie de l’ »Open Automotive Alliance« , permettant à leur conducteurs d’accéder à la plateforme Android via sa révolutionnaire interface.

Et, comme dans toutes les guerres, certains font les suisses :) et préfèrent rester «neutres» pour ne pas fermer les portes à un système d’exploitation particulier et pouvoir travailler avec les deux à la fois. C’est le cas de Abarth, Alfa Romeo, Audi, Chevrolet, Chrysler, Dodge, Fiat, Ford, Honda, Hyundai, Kia, Mazda, Mitsubishi, Nissan, Jeep, Opel, Ram, Subaru, Suzuki et Volvo. C’est à notre avis le choix le plus logique et cohérent, puisqu’une automobile se devra d’être compatible avec tous les systèmes.

Partant de ce classement provisoire, il est difficile de conclure sur une tendance préférentielle claire des constructeurs automobiles, si bien qu’ Audi a annoncé vouloir travailler avec Car Play tandis que Volkswagen, le groupe automobile propriétaire d’Audi, préfère l’option exclusive avec Android Auto.

A noter que Microsoft, avec sa « Microsoft Embedded Teconolgy » et Blackberry, qui équipent les systèmes de plusieurs constructeurs comme Ford et Fiat, ne vont probablement pas réussir à suivre cette course folle à la connectivité et se retrouveront très bientôt hors combat.

Autoreduc- Google vs Apple  la «guerre des voitures»

Une vraie guerre commerciale se livre donc en ce moment pour un enjeu qui va au-delà de la connectivité : la mobilité tout court…

Autoreduc présente la Citroen C-Elysée !

AutoReduc.com, le premier site d’achat groupé de voitures, introduit la nouvelle C-Elysée en France

Autoreduc présente la Citroen C-Elysée !

Connaissez-vous le Chic Low-cost ? C’est un concept dont la naissance pourrait être attribuée à la collaboration entre H&M et Lagerfeld. Il s’agit de créer des produits au design raffiné avec des coûts de fabrication low-cost. En automobile, le chic low-cost se différencie du low-cost pur représenté traditionnellement par Dacia. La différence entre ces deux tendances réside dans les équipements de confort auxquels nous ne souhaitons pas renoncer et, bien sûr, l’esthétique.
Aujourd’hui www.Autoreduc.com vous présente, en exclusivité pour la France, la Citroën C-Elysée : un véhicule qui était destiné aux marchés périphériques et qu’ Autoreduc.com lance en France pour ses abonnés.
Grâce à Autoreduc l’exclusivité low-cost est désormais possible avec cette vente groupée de C-Elysée introuvables en France.
Réussirons-nous à introduire la C-Elysée dans l’Hexagone? En tout cas, si vous aimez le « Chic Low-cost » hâtez-vous car il n’y en aura pas pour tout le monde !
Une partie arrière parfaitement réussie !

Une partie arrière parfaitement réussie !

Encore une chance pour obtenir une C3 Picasso

Bonjour à tous,
Citroën C3 Picasso à un super prixIl reste un C3 Picasso à vendre !

Autoreduc tient ses promesses, une personne a souhaité se faire rembourser, aussitôt dit, aussitôt fait.
Du coup, il y a une opportunité pour un autre client de profiter de cette super offre, la Citroën C3 Picasso HDI 90 Ch Confort 5 portes avec une réduction de 6311 € !
Cette offre est disponible pour nos fidèles clients.
L’équipe Autoreduc