Automobile : le parti socialiste vend ses voitures sur Autoreduc.com

Le Parti socialiste, qui vient de perdre aux municipales, a décidé de se séparer sur Internet d'une partie de son parc automobile. I (Capture d'écran AutoRéduc)


Le Parti socialiste, qui vient de perdre aux municipales, a décidé de se séparer sur Internet d’une partie de son parc automobile. I (Capture d’écran AutoRéduc)

La nouvelle a été annoncée ce matin par le nouveau premier ministre, Manuel Valls : suite à sa déroute aux élections municipales, le Parti socialiste a décidé de faire le ménage en vendant sur le site internet Autoreduc.com près de 200 berlines « que le Parti ne considère plus comme indispensables ».

 

Des Citroën, des Peugeot mais aussi des Renault et une Volkswagen Combi sont proposées aujourd’hui uniquement, en vente privée, sur le site de la start-up parisienne spécialisée dans les ventes événementielles de voitures neuves et d’occasion.

 

« L’idée nous est venue suite à l’annonce du gouvernement italien déclarant,  il y a quelques jours, vouloir mettre en vente sur Ebay 1500 voitures de fonction«  explique le directeur des ventes d’AutoRéduc, Jean de Laremise,  »lorsque nous avons vu les résultats des municipales nous avons immédiatement contacté le parti socialiste qui a rapidement accepté notre offre, comprenant l’opportunité que nous lui apportions, non seulement de renflouer rapidement les caisses mais aussi de donner un exemple d’austérité aux électeurs » précise le dirigeant de la start-up « automobilière ».

 

       Le gouvernement italien a mis en vente 1500 berlines sur Ebay

Le gouvernement italien a mis en vente 1500 berlines sur Ebay

Contrairement au gouvernement italien, ce ne seront pas des Maserati ni des Jaguar qui seront vendues sur AutoRéduc, mais des voitures bien plus sobres, comme la Citroën C5 ou encore une Combi Volkswagen de 1988 valorisée à 1000 euros, appartenant à l’ancien Premier Ministre Ayrault.

 

Pour le PS, le choix d’utiliser internet pour effectuer cette vente permet « de montrer que le gouvernement écoute les français et que nous avons la volonté de montrer l’exemple, avec l’austérité et la réactivité qui caractérisent les Startups comme AutoRéduc« , précise le gouvernement, « afin d’assurer la transparence des procédures et d’inverser la tendance négative de la pente croissante de la courbe du chômage » (dixit).

 

Le parti socialiste entend ainsi se débarrasser de 80% de son parc automobile et ce de façon immédiate. Pour cela, il a choisi le site d’achat groupé de voitures www.autoreduc.com spécialisé dans les ventes événementielles d’automobiles. La startup parisienne a donc rapidement organisé une grande vente privée, ouverte uniquement aujourd’hui 1er avril jusqu’à minuit, à des prix défiant toute concurrence. Cette vente étant réservée aux membres du parti communiste uniquement, il faudra renseigner le numéro de son carnet du parti pour y accéder.

 

Autre avantage : cette vente par internet doit montrer la volonté du gouvernement d’encourager l’économie participative, une valeur très socialiste qui monte ». Ces véhicules étaient auparavant vendus sur le site « webenchères » avec tout le matériel d’occasion des mairies et communes.

 

Les internautes ont donc jusqu’à minuit pour acquérir deux centaines de voitures du parti socialiste français. Ils pourront y trouver par exemple les véhicules de fonction des anciens maires de Toulouse, Quimper, Reims, ou encore Tours ou Valence et 55 autres grandes villes.

 

Le succès de l’opération est garanti d’avance : « En ces temps de crise et de rigueur budgétaire, on demande beaucoup d’efforts aux contribuables. Il est donc normal qu’en retour ces derniers soient attentifs à la bonne utilisation de leurs impôts, qu’ils demandent des comptes à leurs élus et que ceux-ci coupent certaines dépenses » nous explique un électeur du PS.

 

Le FN a également contacté AutoRéduc pour acheter groupé des voitures strictement Made in France pour ses nouveaux maires. Le site leur a déjà promis une importante réduction, vu le nombre de maires élus dans ces dernières municipales…

 

L’UMP n’a quand à elle pas souhaité préciser le genre de voitures commandées sur AutoRéduc…

 

AutoRéduc.fr

 

Restez informé : inscrivez-vous gratuitement aux bons plans et affaires d’AutoRéduc

 

Erratum 1 : L’ancien Premier Ministre Jean-Marc Ayrault, a souligné qu’il ne se séparera pas de sa Combi Volkswagen de 1988, véhicule qui a pour lui une valeur plus sentimentale que réelle, puisqu’elle est valorisée à 1000 euros. Bien que ce véhicule mythique, dont la commercialisation a finalisé en 2013, consomme bien plus que les 2 litres au 100 km qu’il souhaitait voir dans les voitures dans dix ans, en réalité nous avons appris de source sûre que la vraie raison est que l’ancien premier ministre ne veut pas se retrouver à utiliser les VTC dont il a gelé les immatriculations.

 

Erratum 2 : dans le paragraphe 6 nous avons écrit « communiste » quand nous voulions dire « socialiste ».

AutoRéduc - Voitures neuves au meilleur prix du marché

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>