Automobile : le parti socialiste vend ses voitures sur Autoreduc.com

Le Parti socialiste, qui vient de perdre aux municipales, a décidé de se séparer sur Internet d'une partie de son parc automobile. I (Capture d'écran AutoRéduc)


Le Parti socialiste, qui vient de perdre aux municipales, a décidé de se séparer sur Internet d’une partie de son parc automobile. I (Capture d’écran AutoRéduc)

La nouvelle a été annoncée ce matin par le nouveau premier ministre, Manuel Valls : suite à sa déroute aux élections municipales, le Parti socialiste a décidé de faire le ménage en vendant sur le site internet Autoreduc.com près de 200 berlines « que le Parti ne considère plus comme indispensables ».

 

Des Citroën, des Peugeot mais aussi des Renault et une Volkswagen Combi sont proposées aujourd’hui uniquement, en vente privée, sur le site de la start-up parisienne spécialisée dans les ventes événementielles de voitures neuves et d’occasion.

 

« L’idée nous est venue suite à l’annonce du gouvernement italien déclarant,  il y a quelques jours, vouloir mettre en vente sur Ebay 1500 voitures de fonction«  explique le directeur des ventes d’AutoRéduc, Jean de Laremise,  »lorsque nous avons vu les résultats des municipales nous avons immédiatement contacté le parti socialiste qui a rapidement accepté notre offre, comprenant l’opportunité que nous lui apportions, non seulement de renflouer rapidement les caisses mais aussi de donner un exemple d’austérité aux électeurs » précise le dirigeant de la start-up « automobilière ».

 

       Le gouvernement italien a mis en vente 1500 berlines sur Ebay

Le gouvernement italien a mis en vente 1500 berlines sur Ebay

Contrairement au gouvernement italien, ce ne seront pas des Maserati ni des Jaguar qui seront vendues sur AutoRéduc, mais des voitures bien plus sobres, comme la Citroën C5 ou encore une Combi Volkswagen de 1988 valorisée à 1000 euros, appartenant à l’ancien Premier Ministre Ayrault.

 

Pour le PS, le choix d’utiliser internet pour effectuer cette vente permet « de montrer que le gouvernement écoute les français et que nous avons la volonté de montrer l’exemple, avec l’austérité et la réactivité qui caractérisent les Startups comme AutoRéduc« , précise le gouvernement, « afin d’assurer la transparence des procédures et d’inverser la tendance négative de la pente croissante de la courbe du chômage » (dixit).

 

Le parti socialiste entend ainsi se débarrasser de 80% de son parc automobile et ce de façon immédiate. Pour cela, il a choisi le site d’achat groupé de voitures www.autoreduc.com spécialisé dans les ventes événementielles d’automobiles. La startup parisienne a donc rapidement organisé une grande vente privée, ouverte uniquement aujourd’hui 1er avril jusqu’à minuit, à des prix défiant toute concurrence. Cette vente étant réservée aux membres du parti communiste uniquement, il faudra renseigner le numéro de son carnet du parti pour y accéder.

 

Autre avantage : cette vente par internet doit montrer la volonté du gouvernement d’encourager l’économie participative, une valeur très socialiste qui monte ». Ces véhicules étaient auparavant vendus sur le site « webenchères » avec tout le matériel d’occasion des mairies et communes.

 

Les internautes ont donc jusqu’à minuit pour acquérir deux centaines de voitures du parti socialiste français. Ils pourront y trouver par exemple les véhicules de fonction des anciens maires de Toulouse, Quimper, Reims, ou encore Tours ou Valence et 55 autres grandes villes.

 

Le succès de l’opération est garanti d’avance : « En ces temps de crise et de rigueur budgétaire, on demande beaucoup d’efforts aux contribuables. Il est donc normal qu’en retour ces derniers soient attentifs à la bonne utilisation de leurs impôts, qu’ils demandent des comptes à leurs élus et que ceux-ci coupent certaines dépenses » nous explique un électeur du PS.

 

Le FN a également contacté AutoRéduc pour acheter groupé des voitures strictement Made in France pour ses nouveaux maires. Le site leur a déjà promis une importante réduction, vu le nombre de maires élus dans ces dernières municipales…

 

L’UMP n’a quand à elle pas souhaité préciser le genre de voitures commandées sur AutoRéduc…

 

AutoRéduc.fr

 

Restez informé : inscrivez-vous gratuitement aux bons plans et affaires d’AutoRéduc

 

Erratum 1 : L’ancien Premier Ministre Jean-Marc Ayrault, a souligné qu’il ne se séparera pas de sa Combi Volkswagen de 1988, véhicule qui a pour lui une valeur plus sentimentale que réelle, puisqu’elle est valorisée à 1000 euros. Bien que ce véhicule mythique, dont la commercialisation a finalisé en 2013, consomme bien plus que les 2 litres au 100 km qu’il souhaitait voir dans les voitures dans dix ans, en réalité nous avons appris de source sûre que la vraie raison est que l’ancien premier ministre ne veut pas se retrouver à utiliser les VTC dont il a gelé les immatriculations.

 

Erratum 2 : dans le paragraphe 6 nous avons écrit « communiste » quand nous voulions dire « socialiste ».

Buzzcar et AutoRéduc s’associent pour faire baisser le prix de la mobilité.

La mobilité à coût 0 arrive en France grâce aux modes de consommation collaboratifs.

Buzzcar et AutoRéduc s’associent pour faire baisser le prix de la mobilité.

Buzzcar, le leader français de la location de voitures entre particuliers fondé par Robin Chase (Zipcar) et filiale de Mobivia (Norauto et Midas) s’associe à AutoRéduc pour mettre à profit les synergies des deux startups françaises.

Buzzcar et AutoRéduc s’associent pour faire baisser le prix de la mobilité.

L’objectif de ce partenariat est de faire baisser le prix de la mobilité en donnant accès aux membres du réseau Buzzcar à des prix de gros aussi compétitifs que ceux des grands loueurs et en permettant aux clients d’Autoreduc.com de réduire le coût de financement de leur véhicule en le mettant en location sur le réseau Buzzcar.

Buzzcar et AutoRéduc s’associent pour faire baisser le prix de la mobilité.

Grâce au concept d’achats groupés de voitures développé par AutoRéduc, les membres du site Buzzcar pourront désormais bénéficier des mêmes prix que les grandes compagnies de location pour acheter leur nouvelle voiture. Le site Buzzcar pourra ainsi avoir un parc plus neuf que ses concurrents et faire la différence dans un secteur qui devient de plus en plus compétitif.

Buzzcar et AutoRéduc s’associent pour faire baisser le prix de la mobilité.

Mais les synergies vont bien au-delà et ouvrent un horizon plein de nouvelles possibilités pour les deux start-ups : AutoRéduc pourra organiser des tests de véhicules dans le réseau Buzzcar pour les automobilistes intéressés par un ou plusieurs modèles et ceux-ci auront de vrais retours d’utilisateurs, non biaisés, qui pourront leur donner de précieux conseils. Le site Buzzcar pourra proposer un parc de véhicules neufs moins polluants, tandis qu’AutoRéduc pourra développer sa force de négociation face aux marques pour obtenir des prix encore plus bas pour ses clients.

Buzzcar et AutoRéduc s’associent pour faire baisser le prix de la mobilité.Vous aussi vous aimez les startups et l’innovation ? Soutenez-nous en partageant cet article :)

La nouvelle Peugeot 308 élue voiture de l’année !

C’est à la veille de la 84° édition du Salon international de l’automobile de Genève qu’a été couronnée la nouvelle berline du constructeur français Peugeot.

La nouvelle Peugeot 308 élue voiture de l’année !
Alors qu’étaient aussi au rendez-vous la Mercedes Classe S ou encore la BMW i3, la petite française a su se hisser sur le haut du podium, parmi une sélection de sept finalistes sur 32 participantes et a été nommée voiture de l’année 2014.

La 308 a battu des rivales de taille comme la i3, la classe S ou la Tesla


La 308 a battu des rivales de taille comme la i3, la classe S ou la Tesla

Le salon de l’automobile de Genève a donc vu cette année s’affronter sept concurrentes dont cinq européennes : la Peugeot 308, la Citroën C4, la BMW i3, la Mercedes classe S et la Skoda Octavia. Mais nous avons pu trouver aussi la japonaise Mazda 3 ainsi que l’américaine électrique Tesla S.

La luxueuse Tesla S obtient la troisième place avec 216 points


La luxueuse Tesla S obtient la troisième place avec 216 points

Au classement final, le constructeur français sort largement vainqueur avec 307 points décernés par le jury contre 223 points pour la BMW i3. La luxueuse Tesla S obtient la troisième place avec 216 points.
La Mercedes classe S n’arrive qu’au septième rang du classement avec seulement 170 points.

Le jury était composé de 58 journalistes de 23 pays différents représentant les plus grands marchés automobiles. Ils se sont essentiellement basés sur quatre critères pour départager les finalistes : l’innovation, la sécurité, le design et la qualité. D’autres aspects ont aussi été pris en compte tels que les aspects environnementaux et la consommation.

Deux voitures électriques occupent les 2e et 3e places. Ici la BMW i3 qui se classe 2e avec 223 points.


Deux voitures électriques occupent les 2e et 3e places. Ici la BMW i3 qui se classe 2e avec 223 points.

Le président du jury, le suédois Hakan Matson, nous explique en quelques mots pourquoi la berline française a emporté haut la main cette distinction internationale : « La Peugeot 308 a fait entrevoir au jury l’énorme potentiel de développement encore présent dans les technologies conventionnelles. La voiture lauréate impressionne par sa réduction de poids, son exploitation de l’espace et le rendement de ses moteurs thermiques. […] La 308 est lumineuse, confortable et ergonomique ».

Le président de PSA a quant à lui toutes les raisons d’être satisfait. En effet, le prix « Car of the year » est le plus prisé et le plus renommé au monde, surtout depuis que l’Allemand Adac ait été accusé de manipuler ses résultats en faveur de la VW Golf en 2013.
Dans un contexte économique assez difficile pour Peugeot, cette mise en avant sur la scène internationale ne peut que lui être bénéfique. Cette gratification devrait effectivement booster ses ventes grâce à la confiance que suscite auprès du public cet évènement amplement médiatisé.

Carlos Tavares débarque chez PSA avec une réputation impressionnante : aux US il est considéré comme l'un des CEO les plus brillants en devenir, une pression qui va être dure à gérer devant tant de défis.


Carlos Tavares débarque chez PSA avec une réputation impressionnante : aux US il est considéré comme l’un des CEO les plus brillants en devenir, une pression qui va être dure à gérer devant tant de défis.

Selon le porte-parole de l’enseigne Peugeot, être élue voiture de l’année est la plus prestigieuse des reconnaissances pour la 308, qui incarne les valeurs d’excellence de la marque.
La 308 démarre donc bien avec 55 000 commandes enregistrées depuis son lancement fin 2013. Produite au sein de l’usine historique de Peugeot à Sochaux, la lauréate de Genève est accessible à partir de 17950 euros et déjà avec 20% de remise chez www.autoreduc.com :

http://www.autoreduc.com/prix-voiture-neuve/bmw/709/i3


AutoRéduc.com organise une vente privée de 308 à l’occasion du Salon de Genève, avec plusieurs finitions jusqu’à -20% de remise et les premières unités d’ occasion.

Le fabricant français annonce d’ores et déjà une version break pour le printemps 2014 et sa commercialisation sur le marché chinois début 2015.